aller au contenu

Faire un don

Aidez-nous financièrement

Bien qu'une partie de nos activités soient subsidiées par les pouvoirs publics, le Centre de Prévention du Suicide a besoin d'autres soutiens, privés ou publics, pour fonctionner.

Ces dons et subsides ponctuels permettent, entre autres, de financer nos activités d'information et de sensibilisation, nos interventions de crise auprès de personnes ayant tenté de se suicider, l'accompagnement de personnes en deuil après le suicide d'un proche, ainsi que la maintenance du centre de documentation.

Une attestation fiscale sera délivrée pour tout don à partir de 40 Euros.

Notre numéro de compte bancaire : BE58 3100 1905 0179 

Nous vous remercions pour votre générosité.


⚠️ Bonne nouvelle pour l'année 2020 !

Suite à la crise du coronavirus, le gouvernement fédéral a pris une mesure qui vous permet d'obtenir pour l'année 2020 une réduction d'impôts de 60% (au lieu de 45%) pour tout don fait à une association ou à une ONG !

En savoir plus

 

La fondation DonorInfo vous informe en toute transparence

Nos comptes sont contrôlés et publiés en toute transparence sur : http://www.donorinfo.be/

La fondation Donorinfo informe le public en toute impartialité et en toute transparence sur les activités et les moyens financiers des organisations philanthropiques belges qui viennent en aide aux personnes dans le besoin ici ou à l'étranger.

 

Les "legs en duo"

En pratique : 

- Vous rédigez un testament, de préférence chez votre notaire ;
- Vous léguez une partie de vos biens à une ou plusieurs personnes ;
- Vous léguez l'autre partie de vos biens au Centre de Prévention du Suicide, ASBL agréée, qui prendra en charge la totalité des droits de succession.

Attention : comme les calculs sont complexes en droit de succession, il est nécessaire de nous concerter avant de rédiger la déclaration de succession.

Un exemple de cas :
Vous voudriez léguer à votre nièce/neveu/tante/oncle une certaine somme, disons 175.000 euros, qui sur Bruxelles sera taxée de droits de succession importants : 60%. Le/la bénéficiaire de votre succession recevra donc un montant net de 70.000 euros.

Avec la formule des "legs en duo", vous pouvez décider de léguer à cette personne un montant net supérieur, disons 90.000 euros, et la partie restante à l'ASBL, soit 85.000 euros. C'est ensuite l'ASBL qui prendra en charge non seulement ses droits de succession (12,5% des 85.000 euros) mais aussi les droits sur le montant destiné à l'héritier (60% de 90.000 euros). L'ASBL bénéficiera donc in fine d'un legs net de 38.375 euros, soit un don assez conséquent, dont elle n'aurait pas pu bénéficier par ailleurs.

Pour plus d'infos, prenez contact avec votre notaire, ou auprès du Ministère des Finances, 0257/257.57.

 .