aller au contenu

Nouvelles acquisitions

Le Centre de Prévention du Suicide dispose, depuis plusieurs années, d'un Centre de Documentation regroupant plusieurs milliers de publications traitant de la question du suicide : ouvrages scientifiques ou grand public, articles de revues spécialisées, réalisations audiovisuelles. Ces milliers de documents font du Centre de Documentation une adresse de référence pour tous ceux qui, particuliers, professionnels, journalistes, étudiants ou chercheurs,  s'intéressent à la question du  suicide. Pour consulter également les informations concernant le suicide dans l'actualité de la presse.

Toutes les données bibliographiques du Centre de Documentation sont consultables en ligne. L'utilisateur a ainsi la possibilité de faire des recherches multi-critères ou de s'informer rapidement des nouvelles acquisitions en consultant la base des données bibliographiques.

Une sélection de références bibliographiques sont signalées ci-dessous selon un classement thématique.

Cliquez sur le thème choisi pour avoir accès à l'information.

[article] "T'as pas d'amis, tu sers à rien" : être jeune et isolé en 2017 / Fondation de France, Auteur . - 2017 . - 11 p. L'isolement social est souvent le résultat d'un enchaînement d'événements, parfois dès l'enfance. Parmi les nombreux facteurs qui semblent favoriser la solitude figurent le départ du domicile parental, l'absence de relation amoureuse, les mauvaises conditions de logement ou de moyens de transports, la mauvaise santé. Les histoires des jeunes interviewés lors de l'étude le confirment : manque de confiance, complexe comme le surpoids, problème de harcèlement... conduisent peu à peu certains d'entre eux à se replier sur eux-mêmes. S'ensuivent une méfiance croissante vis-à-vis des autres (seul 1 jeune sur 3 pense qu'il peut faire confiance aux autres) et un sentiment d'inutilité sociale (60 % des jeunes isolés se sentent inutiles).

---------------------------------------------------------------

[livre] L'aide aux "adolescents difficiles". Chroniques d'un problème public / Bertrand RAVON, Auteur ; Christian LAVAL, Auteur . - [S.l.] : Erès, 2015 . - 182 p. « Trimballés » entre les institutions de l'aide sociale à l'enfance, de la justice pour mineurs ou de la pédopsychiatrie, les adolescents dits « difficiles », sans solution de prise en charge, constituent un défi de taille pour l'action publique, ses organisations et ses professionnels. A partir des modalités d'action déployées depuis trente ans à l'intersection du travail social et de la santé mentale, ce livre retrace les différentes reconfigurations des institutions classiques confrontées aux problématiques de l'accès aux soins, de l'expression de la demande d'aide, de l'accompagnement à l'autonomie des jeunes les plus en difficulté, ou encore de la concertation entre professionnels. Il met l'accent sur le paradoxe d'une « action publique sur mesure » : plus l'aide est personnalisée, plus elle repose sur un réseau étendu d'intervenants issus d'horizons divers. Au-delà des « troubles » des jeunes, les auteurs pointent ainsi la vulnérabilité de l'action publique elle-même qui n'est plus dictée par un idéal éducatif et ses référentiels mais par des situations-limites où s'articulent, au cas par cas, diagnostics psychopathologiques et souci collectif de protection de la personne. Le salut des dispositifs d'aide reposerait-il aujourd'hui sur la professionnalité de ses intervenants, c'est-à-dire sur leur capacité à analyser les ratés de leurs propres actions ?

---------------------------------------------------------------

[article] Geste suicidaire à l'adolescence et traitement des affects dépressifs / Dimitra LAIMOU, Auteur . - Des notions telles que « crise d'identité », « deuil », « second processus de séparation-individuation » sont classiquement employées pour décrire le processus de l'adolescence et soulignent le caractère douloureux de cette épreuve psychique. Le travail de transformation des liens et d'éloignement des objets parentaux entraîne des mouvements dépressifs et impose un travail d'élaboration de ceux-ci dont l'échec peut entraîner des troubles du comportement, tel que le geste suicidaire.

In Psychologie clinique et projective, n 18. 2012 . - 161-175.

---------------------------------------------------------------

[article] Adolescence, agressivité, style expressif. Réflexions théoriques illustrées au moyen du Rorschach. – L'élaboration imaginaire et symbolique de l'agressivité interne, ainsi que de l'angoisse qui l'accompagne, joue un rôle très important dans la quête d'identité de l'adolescence moyenne. Différentes perspectives théoriques s'accordent à souligner la différence entre l'agressivité saine, au sens d'affirmation de soi, et la violence aveugle, qu'elle soit dirigée contre soi-même ou contre autrui. Le test de Rorschach peut être un instrument privilégié pour l'étude de l'orientation et du niveau d'élaboration de la violence interne. Nous présentons une étude comparative entre trois sous-groupes cliniques d'adolescents souffrant d'anxiété, de troubles de la conduite ou s'étant livré à des passages à l'acte suicidaires (N total=60). La recherche se base, d'un côté, sur une étude comparative des psychogrammes, avec utilisation des statistiques non paramétriques, d'un autre côté, sur l'analyse qualitative détaillée du style d'expression dans les trois sous-groupes, avec le but d'identifier des configurations typiques d'élaboration de la pulsion agressive. Nos résultats sont illustrés au moyen de vignettes cliniques contrastées. De l'étude se dégagent quelques pistes innovantes pour la recherche diagnostique, ainsi que pour l'évaluation des psychothérapies.

In Annales medico-psychologiques, 2018 . - 8 p.

---------------------------------------------------------------

[article] Un paradoxe de la réflexivité : penser sa propre mort  / Johann JUNG, Auteur . 
La réorganisation psychique impliquée par la puberté fait de la réflexivité un axe majeur de l'adolescence qui éclaire autrement la problématique de la subjectivation. Dans ce contexte, la mise en scène de sa propre mort permet paradoxalement de rétablir une forme de réflexivité subjectivante à même de relancer les processus d'appropriation de soi. Ce travail s'étaye sur l'investissement d'un objet-double capable de soutenir la réflexivité en souffrance.

In Adolescence, n° 4. - 2015 . - p. 859-870.

---------------------------------------------------------------

[rapport] Suisse. Prévention du suicide des jeunes. Rapport du Conseil d'Etat au Grand Conseil. Plan d'action cantonal (PAC) Santé psychique. Enfants et adolescents Neufchatel, 2017 . - [s.d.] . - 21 + 31.
Le présent document vise donc à apporter des réponses aux trois questions ci-dessus, tout en présentant : les projets du canton en matière de promotion de la santé mentale, actuels et pour ces prochaines années ; la manière dont les mesures de prévention du suicide doivent s'ancrer dans ces développements ; le contexte dans lequel s'inscrivent les projets actuels et vont s'inscrire les projets futurs, en particulier les mesures déjà initiées à l'échelle cantonale, de même que les travaux entrepris sur le plan suisse.

---------------------------------------------------------------

[livre] Les tentatives de suicide des adolescents. Du négatif à la subjectivation  / Clément RIZET, Auteur . - [S.l.] : L'Harmattan, 2018 . - 212 p. Que des adolescents puissent tenter de se suicider, et de plus en plus en ce qui concerne les adolescentes, constitue une sorte de scandale éthique contemporain. À l'heure où l'efficacité de la démarche psychanalytique n'est plus à démontrer, une psychopathologie clinique des adolescents suicidaires s'avère de plus en plus nécessaire. Certains d'entre eux sont véritablement habités par le plus mortifère du Négatif, souvent ignoré, même par certains professionnels. Loin de la méthode Coué qui consisterait à le dénier, cet ouvrage propose d'aborder, à travers l'expérience d'un clinicien d'orientation psychanalytique, les possibilités de mettre au travail le Négatif, dans le but de relancer le processus de Subjectivation chez ces jeunes en grande souffrance. La mise en crise de certaines impasses du développement, à condition qu'on en soutienne la fécondité, est susceptible de relancer le mouvement individuel de la Subjectivation, ce concept formé par le philosophe Michel Foucault, à partir d'une archéologie du « souci de soi » des antiques Grecs. L'auteur propose d'en montrer les conditions de possibilité, à travers son expérience clinique en centre de crise et dans des prises en charge plus longues de psychothérapies psychanalytiques d'adolescent(e)s suicidaires et suicidants.

---------------------------------------------------------------

[article] Enjeux psychiques du virtuel à l'adolescence / Frédérique PREIST-LAGACHE, Auteur ; Anne-Valérie MAZOYER, Auteur ; Marjorie ROQUES, Auteur . 
L'engouement pour les réseaux sociaux comme MySpace ou Facebook sur Internet, et leur utilisation accrue par les adolescents, favorisent la circulation d'informations personnelles et leur permettent de mesurer, auprès de leurs pairs, leur popularité. En nous référant à une conception psychodynamique du fonctionnement psychique et à la distinction établie par Tisseron entre la relation d'objet virtuelle à la relation d'objet virtuel, nous avons cherché à comprendre les enjeux psychiques liés à la virtualité. Une analyse psychodynamique élaborée à partir d'entretiens semi-directifs et Thematic Apperception Test, auprès de deux adolescents de 17 ans, utilisateurs des réseaux sociaux, permet d'accéder aux différentes fonctions des réseaux sociaux pour le psychisme :

  • pour Tom, l'utilisation d'Internet semble s'inscrire dans une défaillance de la transitionnalité,
  • tandis que pour Shany, la virtualité permet de laisser advenir ses capacités créatrices et sert la relation à l'autre.

In Bulletin de Psychologie, n° 534. - 2014 . - 467-485.

---------------------------------------------------------------

[article] Tyrannie des idéaux et geste suicidaire à l'adolescence. Le cas de suzanne, 15 ans  / Nathalie DE KERNIER, Auteur .  Pour appréhender la place des idéaux à l'adolescence et tout particulièrement lorsque survient un geste suicidaire, nous nous focaliserons sur l'analyse d'un entretien accompagnant le bilan projectif d'une adolescente de 15 ans. Puis, deux extraits de bilans sont comparés d'un point de vue qualitatif, l'un juste après le geste suicidaire, l'autre un an plus tard, afin d'observer les remaniements psychiques à moyen terme et notamment l'évolution des mécanismes d'idéalisation. Une réflexion portera notamment sur la fonction psychique des fantasmes de meurtre comme tentative de déprise du moi idéal. Une démarche thérapeutique douze ans plus tard de cette patiente devenue adulte montrera l'importance de l'investissement de la situation de bilan projectif à l'adolescence et élargira notre vision des remaniements au long cours. 

In Psychologie clinique et projective, n 23. - 2017 . - 91-111.

---------------------------------------------------------------

[article] Déficit intellectuel ou inhibition de penser ?  / Thomas PAQUETTE, Auteur . Les enfants accueillis en institut médico-éducatif sont admis selon un critère commun : la déficience. Mais cette notion correspond-elle à une réelle incapacité intellectuelle? Nous examinons ici deux cas cliniques qui interrogent les causes psychologiques de certains blocages dans le développement intellectuel.

in Journal des Psychologues > 355 (mars 2018) . - 64-67

---------------------------------------------------------------

[article] Suicide et adolescence, défis d'accès et de prise en charge / Sébastien GARNY DE LA RIVIERE, Auteur .  Un enjeu de santé publique. Un défi de l'accès aux soins. Agir sur la crise suicidaire en modifiant les facteurs de risque et de protection. La prise en charge de l'adolescent suicidaire et la prévention de la récidive : approches recommandées. Conclusion provisoire.

In  Perspectives psychiatriques, n° 2, vol. 55. - 2016 . - 104-109.

---------------------------------------------------------------

[article] Plus de suicides en préadolescence ? / Bernard GOLSE, Auteur . 
Après avoir précisé quelques problématiques théoriques centrales de la période de latence, ce travail insiste sur le fait que la latence n'est pas un stade comme les autres et qu'il est le fruit d'une co-construction entre l'enfant et les adultes. À partir de là, sont envisagées les tentatives de suicide des préadolescents dont la recrudescence actuelle est indéniable dans nos sociétés occidentales, en lien peut-être avec le fait que les bébés n'ont pas le temps suffisant d'être des bébés.

In Adolescence, n° 2. - 2016 . - 385-404.

---------------------------------------------------------------

[article] L'adolescent suicidaire et la société actuelle, réflexions psychopathologiques et prévention sucidaire / Julie ROLLING, Auteur ; Fabienne LIGIER, Auteur . Alors que les progrès dans la prise en charge des adolescents suicidants ont permis une nette diminution de la mortalité suicidaire, on assiste à une épidémie de tentatives de suicide chez des adolescents vraisemblablement indemne de pathologie psychiatrique. À partir de ce constat, les auteurs questionnent le suicide chez l'adolescent à partir des évolutions sociétales et familiales récentes et ouvrent le débat, entre d'une part les partisans d'une conduite réactionnelle à la confrontation à la perte jamais rencontrée par le passé, et d'autre part, ceux qui considèrent qu'il s'agit d'un symptôme de l'exigence sociale contemporaine. Puis les auteurs exposent un projet de prise en charge des adolescents suicidants en prévention secondaire à l'aide des nouvelles technologies.

In Cliniques, n° 10.  - 2015 . - 122-138.

---------------------------------------------------------------

[rapport]

Plan d'action prévention du suicide sur le rail. Rapport annuel 2017 / INFRABEL, Auteur . - 2018 . - 64 p.
Plan d'action sur les suicides sur le réseau ferroviaire belge. Identification des zones à risques, proposition de mesures concrètes à adopter pour lutter contre la problématique, estimation de leurs coûts et propositions de phases pilotes en vue de généraliser les mesures si celles-ci s'avèrent efficaces.

[article] Crise suicidaire, trauma, intervention de crise : quels aménagements proposer ? / Laure ZELTNER, Auteur ; et al., Auteur . 
Le cadre d'intervention de crise en équipe mobile se co-construit avec le patient, sa famille ou ses personnes ressources. Il se veut pragmatique, centré sur le problème actuel, délimité dans le temps. Quand il s'agit de crise suicidaire chez une personne traumatisée chronique, la mobilisation de la famille et la construction d'un cadre de protection peuvent être à l'origine de la mise en tension de chacun de ses membres, et l'occasion d'une escalade symptomatique. Quelques repères sont proposés au clinicien pour adapter sa posture.


in Information Psychiatrique, 4, 94. - 2018 . - 247-252.

---------------------------------------------------------------

[article] La médicalisation des problématiques suicidaires : l'exemple d'un service d'urgence psychiatrique / Michela CANEVASCINI, Auteur .  Cet article analyse la prise en charge des personnes présentant des idées ou des comportements suicidaires dans le cadre d'un service d'urgences psychiatriques. Face aux problématiques suicidaires, les soignants s'appuient sur des outils censés objectiver la pratique psychiatrique, comme l'évaluation du potentiel suicidaire ou l'établissement d'un diagnostic psychiatrique. Les soignants sont toutefois confrontés à de nombreux patients présentant une souffrance psychique légère, ce qui pose la question de la pertinence d'un dispositif médical dans ce contexte. Si les soignants se montrent critiques vis-à-vis des risques de médicalisation, les contraintes institutionnelles, assécurologiques, ainsi que les logiques disciplinaires s'imposent, induisant une médicalisation des problématiques suicidaires.

In Criminocorpus. Revue d'histoire de la justice, des crimes et des peines, mis en ligne 14 mai 2018. - 17 p.

---------------------------------------------------------------

[article] Une envie de vivre noyée dans la souffrance : analyse d'urgences en situation de crise suicidaire / Mélina ANDRONICOS, Auteur ; Jacques BESSON, Auteur ; Monique SEGUIN, Auteur . -  Le but de cette étude est de contribuer à la compréhension du dépistage du comportement suicidaire dans un contexte d'appel d'urgence. Pour mener à bien ce travail, nous avons procédé à l'analyse d'appels téléphoniques de personnes suicidaires ayant eu recours à un centre d'appels d'urgence psychiatrique. Sur la totalité des 2 521 appels psychiatriques répertoriés au cours d'une année, seuls les contacts directs avec les personnes en crise suicidaire ont été retenus pour la retranscription. Au total, 102 appels répondaient aux critères de sélection et ont été pris en compte dans l'analyse. Les résultats de notre étude font ressortir la complexité de l'acte suicidaire et légitiment l'hypothèse que les outils prédictifs peuvent avoir une certaine efficacité dans l'analyse des facteurs de risque. Ils ne permettent cependant pas d'obtenir le niveau de précision nécessaire pour l'analyse de l'urgence et de la dangerosité.

In Perspectives psychiatriques, n1, vol. 56. 2017 . - 54-65.

---------------------------------------------------------------

[article] Penser la prise en charge en urgence des individus suicidaires comme expérimentation de psychothérapie  / Frédéric PETER, Auteur. La psychothérapie de crise, dans son versant communautaire, est encore peu commentée et utilisée. Nous souhaitons décrire ici les conditions et les particularités de son application dans la crise suicidaire, partant du travail du psychologue. Nous pensons le soin psychique en période de crise comme une expérimentation de psychothérapie, perçue par le patient comme un condensé théorico-clinique précis, lui permettant de saisir concrètement l'objet-thérapie, dont la fonction, au-delà de l'apaisement à court terme de la détresse psychique, serait l'engagement dans une prise en charge au long cours. Nous inscrivons notre pratique dans le champ de la psychiatrie communautaire, et nous approchons notre problématique grâce aux apports de la démarche phénoménologique. Les notions d'étrangeté dans la relation de soin, d'alliance thérapeutique, de confiance et d'attachement seront développées.

In Psychothérapies, n1, vol. 37.  - 2017 . - 55-63.

---------------------------------------------------------------

[livre]

Le deuil de la mélancolie. Récit intime  / Michel ONFRAY, Auteur . - [S.l.] : Laffont, 2018 . - 118 p. J'ai subi un infarctus quand je n'avais pas encore trente ans, un AVC quelque temps plus tard, puis un deuxième en janvier 2018. Nietzsche a raison de dire que toute pensée est la confession d'un corps, son autobiographie. Que me dit le mien avec ce foudroiement qui porte avec lui un peu de ma mort ? La disparition de ma compagne cinq ans en amont de ce récent creusement dans mon cerveau, qui emporte avec lui un quart de mon champ visuel, transforme mon corps en un lieu de deuil. " Faire son deuil " est une expression stupide, car c'est le deuil qui nous fait. Comment le deuil nous fait-il ? En travaillant un corps pour lequel il s'agit de tenir ou de mourir. Un lustre de mélancolie ou de chagrin porte avec lui ses fleurs du mal. Ce texte est la description du deuil qui me constitue. Faute d'avoir réussi son coup, la mort devra attendre. Combien de temps ? Dieu seul (qui n'existe pas) sait... Pour l'heure, la vie gagne. Ce livre est un manifeste vitaliste.


---------------------------------------------------------------

[livre]

Le travail des morts. Une histoire culturelle des dépouilles mortelles  / Thomas W. LAQUEUR, Auteur . - [S.l.] : Gallimard, 2018 . - 915 p.
Pourquoi - quel que soit le contexte religieux et idéologique, et même lorsque la croyance en l'âme est imprécise - le corps sans vie est-il considéré, en tous lieux et à toutes époques, comme important ? Comment la persistance de l'être se substitue-t-elle au cadavre ? Les vivants ont bien plus besoin des morts que l'inverse, et les morts sont à l'origine de mondes sociaux. Mobilisant poésie et peinture, architecture et médecine, statuaire et géographie, littérature et théologie, ce grand livre délimite les manières dont les morts ont façonné le monde moderne, malgré le désenchantement supposé de notre ère. Trois questions le structurent. "Où sont géographiquement les morts ? " Laqueur décrit la naissance, au Moyen Age, du lieu de repos dominant des morts - l'enclos paroissial - et expose les motifs pour lesquels, aux XVIIIe et XIXe siècles, il fut largement supplanté par le cimetière moderne. "Qui sont les morts ? " explicite les raisons qui ont rendu insupportable l'inhumation anonyme et conduit, depuis le XIXe siècle et à une échelle sans précédent, à réunir les noms des défunts sur de longues listes et des monuments commémoratifs. "Que sont les morts ? " éclaire l'échec de la crémation : cette technique sophistiquée - la transformation du corps en matière inorganique -, commencée comme une fantaisie moderniste visant à dépouiller la mort de son histoire, est venue buter sur l'inacceptable anonymat des cendres du Génocide.

---------------------------------------------------------------

[vidéo] Le monde en face. La vie après le suicide d'un proche  / Katia CHAPOUTIER, Auteur . - 2017 . - 75 minutes. Chaque deuil est différent mais des points communs et des passerelles existent entre toutes les histoires d'endeuillés du suicide. De l'impression de devenir fou à la sensation de honte, du sentiment de colère à la noyade dans l'océan de la culpabilité. Et, puis, bien sûr le torrent des questions inévitables qui finit toujours par une seule et même interrogation : comment, en tant qu'endeuillé, parvient-on à survivre à un tel cataclysme ? Ce documentaire donne la parole à des endeuillés ; des parents, des soeurs, des conjointes qui ont traversé l'enfer du deuil pour peu à peu revenir vers la lumière. Une parole rare, juste et forte recueillie en toute pudeur par la réalisatrice, elle-même « membre » malgré elle de cette communauté de l'ombre. Une parole qui permet de retracer les grandes étapes du deuil après le suicide d'un proche.


---------------------------------------------------------------

"Le paradis, c'est là où vivent les morts" : pratique des groupes auprès d'enfants endeuillés / Michel MONTHEIL, Auteur ; Virginie CHAUDUN, Auteur ; Anne-Marie PIETRI, Auteur .  Les auteurs observent que les enfants endeuillés doivent non seulement désinvestir l'objet perdu, selon les termes même que Freud a donné au « travail du deuil », mais ils doivent aussi faire face à une régression globale, à la fois psychique et somatique, pour se reconstruire. Le groupe de parole et la médiation corporelle complètent ce que le langage offre pour élaborer les pertes et les questions liées à la mort. Les auteurs discutent la manière dont ces différents dispositifs à médiations contribuent à restaurer les différentes bases psychiques et somatiques altérées par le deuil chez ces enfants. Ils montrent comment les médiations utilisées permettent l'expression de souffrances et de quelle manière leur élaboration oeuvre à une réinscription dans leurs assises narcissiques et corporelles. 

In Cliniques, n° 12. - 2016 . - p. 128-156.

---------------------------------------------------------------

[livre] Il est mort celui que j'aime  / Nicole FABRE, Auteur . - [S.l.] : Esprit du temps, 2008 . - 76 p. "Dans l'immense douleur où m'a jetée la mort du compagnon de ma vie, celui que j'aime depuis si longtemps et qui m'a lui aussi aimée, des mots sont venus, des images, que j'ai écrits au fil des jours. La trace du chemin que dans mon obscurité je cherchais. Ces pages n'étaient pas destinées à publication. Mais un jour où j'étais à nouveau égarée je les ai relues. J'ai retrouvé les mots et les images qui disent la détresse, l'effroi, mais aussi la quête, les points d'appui, les sources de vie au coeur même de la perte et de la mort. Elles m'ont été bienfaisantes. J'ai pensé que d'autres, confrontés à la même douleur, pourraient peut-être à travers mes mots et mes images rencontrer leur propre parole et construire leur propre chemin."

---------------------------------------------------------------

[livre] Disney ou l'avenir en couleur / Christian CHELEBOURG, Auteur . - [S.l.] : Les impressions nouvelles, 2018 . - 317 p. Quoi de neuf chez Disney ? Quel avenir nous prépare le géant de Burbank ? Balayant les clichés sur l'usine à rêves, Christian Chelebourg nous invite à plonger dans l'ensemble des spectacles récents produits par les multiples filiales de la Walt Disney Company pour comprendre les valeurs et les causes qu'elle défend dans un monde en pleine mutation. À travers plus de 500 titres de dessins animés, de films, de séries télévisées, d'attractions, de comédies musicales, de comics ou de jeux vidéo, il nous fait découvrir comment les productions Disney encouragent les jeunes et les moins jeunes à retrouver la foi dans le progrès. Loin du conservatisme qu'on leur reproche si souvent, les studios soutiennent les courants les plus en pointe de l'opinion publique sur les questions du féminisme, de l'inclusivité, du multiculturalisme. Ils profilent une société respectueuse de toutes les identités, afin que chacun puisse avoir l'opportunité de s'épanouir en réalisant ses voeux. Face aux dangers qui menacent la démocratie, ils en appellent à un sursaut citoyen digne des superhéros pour rétablir le pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple, prôné par les Pères Fondateurs de l'Amérique. Le Disneyverse l'univers que forge la marque Disney n'occulte pas la réalité de notre époque. Il n'ignore ni les inégalités, ni le terrorisme, ni la crise écologique, il compose avec la mondialisation, mais il se refuse au ressassement des drames pour poser les bases d'un nouvel optimisme. La place qu'il occupe dans l'économie du divertissement exige qu'on y soit attentif si l'on veut comprendre les enjeux du contemporain.

---------------------------------------------------------------

[film] Un jour sans fin / Harold RAMIS, Metteur en scène, réalisateur . - 1993.
Le film met en scène un présentateur météo sur une chaîne de télévision régionale de Pittsburgh, prétentieux, aigri et imbu de lui-même, nommé Phil Connors. Le 2 février, il part en reportage à l'occasion du Jour de la marmotte, festivité traditionnelle célébrée en Amérique du Nord le jour de la Chandeleur. Mais une fois le sujet tourné, un blizzard le force à passer la nuit sur place. À chaque fois que son réveil sonne, c'est cette même journée qui recommence : Phil semble bloqué dans le temps jusqu'à ce qu'il ait donné un sens à sa vie.

--------------------------------------------------------------- 

[DVD] The Hours  / Stephen DALDRY, Metteur en scène, réalisateur . - 2002. Dans la banlieue de Londres, au début des années vingt, Virginia Woolf lutte contre la folie qui la guette. Elle entame l'écriture de son grand roman, Mrs Dalloway. Plus de vingt ans après, à Los Angeles, Laura Brown lit cet ouvrage : une expérience si forte qu'elle songe à changer radicalement de vie. A New York, aujourd'hui, Clarissa Vaughn, version moderne de Mrs Dalloway, soutient Richard, un ami poète atteint du sida. Comment ces histoires vont-elles se rejoindre, comment ces trois femmes vont-elles former une seule et même chaîne ? La littérature est si puissante qu'un chef-d'oeuvre peut, par-delà les époques, modifier irrévocablement l'existence de celles qui le côtoient.

---------------------------------------------------------------

[DVD] Une drôle d'histoire / Anna BODEN, Metteur en scène, réalisateur ; Ryan FLECK, Metteur en scène, réalisateur . - 2011 . - 96 minutes. Un lycéen brillant, Craig, épris de la petite copine de son meilleur ami, finit par se résoudre à l'évidence : ses pulsions suicidaires pourraient bien échapper à son contrôle. Aussi demande-t-il à être hospitalisé dans une unité psychiatrique, persuadé qu'après une journée d'observation et quelques bons conseils, on le renverra chez lui le soir. Mais la période de test est d'une semaine. En outre, le département réservé aux mineurs étant en cours de rénovation, Graig se retrouve dans le secteur des adultes, en compagnie de quelques autres adolescents. Il y fait quelques rencontres étonnantes, notamment celle de Noelle, qui a son âge...

---------------------------------------------------------------

[DVD] Ma vie en rose  / Alain BERLINER, Auteur . - 1996 . - 88 min. « Ma vie en Rose est l'histoire de Ludovic, un petit garçon qui rêve d'être une fille. Ce qui est normal pour lui ne l'est pas forcément pour les autres ; il y a des choses qu'on fait et d'autres qu'on ne fait pas, même si elles nous semblent naturelles. Ses parents ne savent pas quoi faire face à sa ténacité, à sa conviction. Ils réagissent comme ils le peuvent, blessées quand le regard de leurs voisins se charge de reproches. Ce film parle d'un quartier calme qui découvre la différence, la peur de l'autre, l'incompréhension et le rejet. Mais également de rêve, de magie et d'espoir. » Alain Berliner

---------------------------------------------------------------

[DVD] Une place sur terre  / Fabienne GODET, Auteur . - 2013 . - 1h36. Antoine, photographe joyeusement désabusé, a pour seul ami Matéo, le jeune fils de sa voisine souvent absente, auquel il donne une éducation fantaisiste. Un matin, des notes de piano venues de l'immeuble d'en face captent son attention. Antoine ne sait pas encore que celle qui les joue, Elena, étudiante idéaliste et sans concession, va bouleverser sa vie et lui permettre enfin de trouver une place sur la Terre...

---------------------------------------------------------------

[DVD]Ma vie sans moi / Isabel COIXET, Auteur . - 2004. – 108 min. Anne a 23 ans, deux petites filles, un mari au chômage et un boulot sans intérêt. Un bilan de santé va changer radicalement cette morne existence. Elle dresse la liste de ses priorités, de ses envies, de ses rêves. Maintenant, elle va prendre sa vie en main...

---------------------------------------------------------------

13 reasons why : Traduit de l'anglais (américain) par Nathalie Peronny  / Jay ASHER, Auteur  . -  1ère édition : 2007 . - [S.l.] : Albin Michel, 2017. 285 p. Clay Jensen ne veut pas entendre parler des enregistrements qu'Hannah Baker a laissés. Hannah est morte, ses secrets avec elle. Pourtant, son nom figure sur ces enregistrements. Il est l'une des raisons, l'une des treize raisons responsables de sa mort. D'abord choqué, Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville. Puis, il se laisse porter par la voix d'Hannah. Hannah en colère, Hannah heureuse, Hannah blessée et peut-être amoureuse de lui. C'est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer...

---------------------------------------------------------------

[vidéo] Emmurés du silence / Pierre SCHUMACHER, Auteur . - [s.d.] . - 27 minutes. En tant que cinéaste, la question qui s'est posée à moi était la suivante : comment filmer la dépression ? Comment traduire un espace-temps psychique, reflet de la dépression ? Je me suis dit que « l'espace » autour de la personne déprimée se réduisait. Tout comme ses espoirs et ses projections vers l'avenir.

---------------------------------------------------------------

[livre] Souffrances à l'école. Les repérer, les soulager, les prévenir / Nicole CATHELINE, Auteur . - [S.l.] : Albin Michel, 249 p. Un grand nombre d'enfants et d'adolescents ne sont pas heureux à l'école. Dès la maternelle, ils sont confrontés à une double exigence d'apprentissage et de socialisation, qui est à l'origine de la plupart des souffrances scolaire. Sans parler du malaise de nombreux enseignants qui rejaillit sur eux. En cas de difficulté, certains baissent les bras et se réfugient dans une attitude de décrochage. D'autres, atteints de phobie scolaire, ne parviennent plus à aller en classe. Les derniers, tout aussi désemparés, réagissent par des actes de violence ou de harcèlement que d'autres vont subir sans pouvoir se défendre. Nicole Catheline, pédopsychiatre forte d'une expérience de près de 40 ans auprès d'élèves en difficulté et formatrice pour les enseignants, explique les mécanismes de cette souffrance, comment la repérer et l'interpréter d'abord, et comment aider l'enfant à retrouver le bonheur d'apprendre. Mais aussi comment prévenir la souffrance scolaire car une scolarité douloureuse laisse des traces toute la vie.

[livre]  La traversée du jour. Compassion, accompagnement de fin de vie et euthanasie  / Philippe LEBECQ, Auteur . - [S.l.] : Ker éditions, 2017 . - 194 p. C'est le besoin de partager une expérience de plus de trente ans en matière d'euthanasie et, plus largement, d'accompagnement de la fin de vie, qui a donné naissance à cet ouvrage. Le docteur Philippe Lebecq raconte les histoires vécues au chevet de ses patients en fin de vie, dans le respect absolu de la liberté de ceux qui souffrent. Ces tranches de vie illustrent à quel point l'écoute, l'accompagnement, le respect, l'éthique et la compassion sont au coeur de cette pratique de la médecine. Car c'est au soignant de s'ajuster à celui qui adresse la demande de soulager sa souffrance, jusque dans la mort. Une fin de vie accompagnée peut être belle, heureuse et assumée, c'est le message que nous adresse Philippe Lebecq.

 

CPS - Matinée d'étude sur le GENRE - juin 2017

Matinée d'étude organisée par le CPS le 13 juin 2017, au Pavillon de la Cambre à Bruxelles pour développer l’axe « le genre ». Il était intitulé « Discriminations et genre(s) : quelles souffrances ? » et était animé par 2 orateurs spécialistes de la question (interventions à télécharger en cliquant sur l'image): Monsieur Arnaud Alessandrin, docteur en sociologie de l’université de Bordeaux a réalisé une présentation intitulée : « le genre et les discriminations : les difficultés d’être en dehors des normes. » Son intervention fut suivie de celle de : Madame Perrine LACHENAL, docteur en anthropologie (Université Aix-Marseille) et post-doctorante au CNMS (Philipps Universität, Marburg) qui a ensuite présenté une étude sur le thème : « Entre violence et résistance. Faire l’expérience du sexisme ordinaire »  Le 2 présentations furent précédées d’un témoignage vidéo (portrait de Vincent Guillot intersexe/ arte) et suivie d’une séance de questions / réponses avec un public rassemblant des personnes issues du monde associatif sensibilisées par les thèmes abordés. voir https://www.preventionsuicide.be/fr/je-veux-vous-conna%C3%AEtre/nos-journ%C3%A9es-d-%C3%A9tudes.html

---------------------------------------------------------------

Les minorités sexuelles face au risque suicidaire [texte imprimé] / François BECK, Auteur ; Jean-Marie FIRDION, Auteur ; Stéphanie LEGLEYE, Auteur ; Marie-Ange SCHILTZ, Auteur  . -  nouvelle édition 2014 . - France : INPES éditions, 2014 . - 146 p.

Pour les jeunes des minorités sexuelles et ceux qui se questionnent sur leur identité sexuelle ou de genre, l'affirmation de soi à l'adolescence peut prendre une dimension dramatique, en raison de la stigmatisation à laquelle ils sont amenés à faire face. Une stigmatisation favorisant le repli sur soi, l'isolement ; et parfois une véritable mise en danger sanitaire et sociale : troubles du comportement, conduites addictives, surrisque suicidaire (par rapport à leurs pairs hétérosexuels). Tel était le constat que dressait en 2010 la première édition de cet ouvrage, qui faisait le point sur plus de quinze ans de recherches et d'études en sciences sociales, dans le monde et en France. Aujourd'hui, en 2013, dans un contexte marqué par des efforts répétés de la part des pouvoirs publics (un large plan d'actions interministériel est en cours, un rapport avec des recommandations pour lutter contre les discriminations LGBT-phobes à l'école a été récemment remis au ministre de l'Éducation nationale), il nous a semblé utile d'actualiser notre travail, afin de rendre compte à la fois des progrès de la recherche mais aussi des nouvelles pistes d'actions.

format PDF http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1291.pdf

---------------------------------------------------------------

Questions de genre. Comprendre pour dépasser les idées reçues  / Perrine LACHENAL, Auteur . - [S.l.] : Le cavalier bleu éditions, 2016 . - 159 p. Le « genre » véhicule peurs et fantasmes. Mal connu, le mot est aujourd'hui employé à tort et à travers et instrumentalisé politiquement ; ce qui réduit généralement les débats à un florilège d'idées reçues. Il serait ainsi une « mode américaine », une « lubie de féministes » ou encore une « théorie fumeuse », voire dangereuse, cherchant à nier les différences entre les femmes et les hommes et à s'immiscer dans les salles de classe et les têtes des enfants... Face à tant de confusion, il est fondamental d'apporter un éclairage sur ce que le genre est, et sur ce qu'il n'est pas. Car le genre est un concept bien précis et tout à fait sérieux. Il constitue un outil qui a été historiquement mobilisé et continue de l'être au cœur des mobilisations féministes relatives aux rapports de pouvoir entre les sexes, servant notamment à mettre à jour la nature sociale des processus qui attribuent à chacune des catégories sexuées des caractéristiques présentées comme naturelles. Les études sur le genre constituent aujourd'hui en France un champ de recherche florissant et dynamique, au sein duquel sont formulées et analysées des questions fondamentales portant sur des sujets aussi variés que le travail, la santé, le langage, la violence, la sexualité ou encore le sport, la famille, la religion, etc. Ces questions, comme les réponses qui peuvent leur être apportées, concernent tout le monde. C'est précisément pour cela qu'il est essentiel de rendre les réflexions sur le genre accessibles au plus grand nombre, au-delà du milieu universitaire où elles sont encore trop souvent confinées.  

---------------------------------------------------------------

Je suis né ni fille ni garçon  / Dany SALOME, Auteur . - [S.l.] : Eyrolles, 2011 . - 141 p. Dany Salomé est né intersexué. Il raconte dans ce livre son histoire. Princesse au cœur tendre dans les yeux de sa mère, garçon plein d'avenir dans ceux de son père, il retrace son parcours merveilleux et chaotique : l'autorité paternelle écrasante, l'adolescence rebelle, puis l'armée, les passions et les haines, les allers-retours douloureux entre féminin et masculin... vers une unité aujourd'hui retrouvée.

---------------------------------------------------------------

Genre ! L'essentiel pour comprendre / Arnaud ALESSANDRIN, Directeur de publication, rédacteur en chef ; Brigitte ESTEVE-BELLEBEAU, Directeur de publication, rédacteur en chef . - [S.l.] : Editions des ailes sur un tracteur, 2014 . - 213 p. À l'invitation des éditions « Des ailes sur un tracteur », plus de 30 auteurs, universitaires, chercheurs ou praticiens ont participé à l'élaboration d'un livre très accessible sur les questions du genre, et tous les champs qu'il traverse. En 30 fiches thématiques, 30 définitions et 10 fiches auteurs, voilà réuni l'essentiel pour comprendre ses concepts et son vocabulaire, mais surtout son utilité tant sociale que politique.

---------------------------------------------------------------

Beauté fatale. Les nouveaux visages d'une aliénation féminine / Mona CHOLLET, Auteur . - [S.l.] : La Découverte, 2012 . - 293 p. Soutiens-gorge rembourrés pour fillettes, obsession de la minceur, banalisation de la chirurgie esthétique, prescription insistante du port de la jupe comme symbole de libération : la « tyrannie du look » affirme aujourd'hui son emprise pour imposer la féminité la plus stéréotypée.  Décortiquant presse féminine, discours publicitaires, blogs, séries télévisées, témoignages de mannequins et enquêtes sociologiques, Mona Chollet montre dans ce livre comment les industries du « complexe mode-beauté » travaillent à maintenir, sur un mode insidieux et séduisant, la logique sexiste au coeur de la sphère culturelle. Sous le prétendu culte de la beauté prospère une haine de soi et de son corps, entretenue par le matraquage de normes inatteignables. Un processus d'autodévalorisation qui alimente une anxiété constante au sujet du physique en même temps qu'il condamne les femmes à ne pas savoir exister autrement que par la séduction, les enfermant dans un état de subordination permanente. En ce sens, la question du corps pourrait bien constituer la clé d'une avancée des droits des femmes sur tous les autres plans, de la lutte contre les violences à celle contre les inégalités au travail.

---------------------------------------------------------------

Au bazar du genre. Féminin / masculin en Méditerranée [texte imprimé] / Denis CHEVALLIER, Directeur de publication, rédacteur en chef ; Michel BOZON, Auteur ; Michelle PERROT, Auteur ; Florence ROCHEFORT, Auteur . - 2013 . - 221 p.

En Méditerranée, la place des hommes et des femmes a longtemps semblé aller de soi. Ce n'est plus le cas. En témoignent les nombreux documents, objets ethnographiques et photographies présentés dans ce livre. En témoignent aussi les oeuvres d'artistes contemporains qui, depuis les années 1960, accompagnent cette remise en question. Pourtant, dans un paysage mouvementé, le panorama reste contrasté. Contrôle de la fécondité, progrès de l'éducation des femmes et mouvements féministes transforment les sociétés, mais les inégalités dans l'emploi, la famille ou le droit perdurent. L'aspiration à être soi-même se déploie dans un monde où Internet et les réseaux sociaux permettent toutes les subversions, mais l'espace public reste peu accueillant envers les femmes et les minorités sexuelles. La hiérarchie des sexes et des sexualités est bel et bien ébranlée mais les crispations anti-égalitaires révèlent à quel point le genre est devenu un enjeu politique et culturel. Dans cet ouvrage, 35 spécialistes, anthropologues, sociologues et historiens, proposent une synthèse comparée sur le genre et ses évolutions au nord et au sud de la Méditerranée afin de cerner ce qui change dans les rapports des hommes et des femmes en matière culturelle, sociale et politique. Un aperçu substantiel du Bazar du genre en Méditerranée.

---------------------------------------------------------------

Femmes entre sexe et genre [texte imprimé] / Sylviane AGACINSKI, Auteur . - [S.l.] : Editions du Seuil, 2012 . - 167 p.

Vous croyez savoir de qui il s'agit quand on parle des femmes. Erreur : le doute s'est installé depuis que Monique Wittig déclara que « les lesbiennes ne sont pas des femmes ». Avec Judith Butler, la Queer theory regarde la distinction entre homme et femme comme l'expression d'une « binarité artificielle », construite par une « culture hétérosexuelle dominante ». Il n'y a plus de sexes, rien qu'une prolifération de genres (gays, lesbiennes, transsexuels...), flottant au dessus de sexes disparus à moins qu'ils ne deviennent les produits de techniques biomédicales. Ce livre montre les impasses d'un tel discours. Sylviane Agacinski rappelle la dissymétrie des corps sexués, c'est à dire vivants, mais enrôlés dans des institutions, une culture et une histoire. Elle décrit les formes spécifiques de la servitude des femmes, qu'elles soient anciennes (la famille), modernes (le marché biologique des cellules et des organes), ou les deux à la fois (la prostitution). Pour Sylviane Agacinski, « femme » et « homme » en tant que genres sont des catégories impersonnelles. En tant que personne, « je » ne suis ni un sexe ni un genre. Le sexe est moins un facteur d'identité que d'altérité.

---------------------------------------------------------------

A côté du genre. Sexe et philosophie de l'égalité [texte imprimé] / Geneviève FRAISSE, Auteur . - [S.l.] : Le bord de l'eau, 2010 . - 469 p.
Eros et libido, sexe et genre : Les mots se succèdent depuis un peu plus d'un siècle pour dire la dualité et le rapport entre hommes et femmes. Si on cherche l'objet philosophique, on trouve l'expression « différence des sexes », « Gechlechtdifferenz » sous la plume hégélienne. Quant au genre, ce mot fait le pari de brouiller les pistes des représentations contraintes qui assignent chaque sexe à sa place. Et si, toute terminologie confondue, on s'en tenait à ce que la « différence des sexes » est une catégorie vide ? Alors, on se situerait « à côté du genre », à côté des affaires de définition et d'identité, pour faire le repérage des lieux où sont pensés les sexes, dans leur tension, leur décalage, leur disparité au regard du contemporain démocratique. Au fond, la démarche est inversée : il ne s'agit pas de dire ce qu'il en est du sexe et du genre, mais de dire ce qui surgit dans la pensée quand égalité et liberté révèlent des enjeux sexués dans la politique et la création, l'économique et le corps, la pensée et l'agir.
Langues : Français

---------------------------------------------------------------

Trouble dans le genre (gender trouble). Le féminisme et la subversion de l'identité [texte imprimé] / Judith BUTLER, Auteur  . -  1ère édition : 1990 . - [S.l.] : La Découverte, 2006 . - 283 p.
Dans cet ouvrage majeur publié en 1990 aux États-Unis, la philosophe Judith Butler invite à penser le trouble qui perturbe le genre pour définir une politique féministe sans le fondement d'une identité stable. Ce livre désormais classique pour les recherches sur le genre, aussi bien que les études gaies et lesbiennes, est au principe de la théorie et de la politique queer : non pas solidifier la communauté d'une contre-culture, mais bousculer l'hétérosexualité obligatoire en la dénaturalisant. Il ne s'agit pas d'inversion, mais de subversion. Judith Butler localise les failles qui manifestent à la marge le dérèglement plus général de ce régime de pouvoir. En même temps, elle soumet à la question les injonctions normatives qui constituent les sujets sexuels. Jamais nous ne parvenons à nous conformer tout à fait aux normes : entre genre et sexualité, il y a toujours du jeu. Le pouvoir ne se contente pas de réprimer ; il ouvre en retour, dans ce jeu performatif, la possibilité d'inventer de nouvelles formations du sujet. La philosophe relit Michel Foucault, Sigmund Freud, Jacques Lacan et Claude Lévi-Strauss, mais aussi Simone de Beauvoir, Luce Irigaray, Julia Kristeva et Monique Wittig, afin de penser, avec et contre eux, sexe, genre et sexualité nos désirs et nos plaisirs. Pour jeter le trouble dans la pensée, Judith Butler donne à voir le trouble qui est déjà dans nos vies.

 

[article] Le vécu des victimes de harcèlement scolaire / Marie-Claude DEWULF, Auteur ; Chantal STILHART, Auteur .  Le harcèlement entre élèves est fréquent dès l'école maternelle et ses conséquences sont graves. Il est pourtant peu reconnu en France. Une étude réalisée auprès de victimes montre l'importance des conséquences psychopathologiques et relationnelles et explique pourquoi les victimes ont du mal à parler de ce qu'elles subissent et à se faire entendre. 

In Médecine thérapeutique / pédiatrie, 2, mars-avril. - 2005 . - 95-100.

---------------------------------------------------------------

[livre] Le harcèlement scolaire  / Nicole CATHELINE, Auteur . - [S.l.] : Presses universitaires de France, 2016. - (Que sais-je ?). 121 p. Tous les matins, Léo, onze ans, part pour l'école avec la boule au ventre. Ses notes baissent. Il dort mal. Depuis six mois, ses camarades l'humilient. Il est victime de harcèlement. Moqueries, brimades, coups, racket, insultes ou photos compromettantes postées sur les réseaux sociaux... Le harcèlement scolaire, longtemps nié ou considéré comme un rite de passage, se révèle pourtant lourd de conséquences. Combien d'adolescents ont cru ne trouver d'autre échappatoire que dans le suicide ? Combien d'enfants le « jeu du foulard » a-t-il tué ? Dans la cour de récréation comme sur Internet, le phénomène a pris une ampleur inquiétante. Dysfonctionnement du groupe, climat scolaire détérioré, intolérance, défaut d'empathie : les causes en sont multiples. Mais le docteur Catheline entend réaffirmer qu'il n'est pas une fatalité et fournit ici des clés essentielles pour sortir de cette spirale infernale.

---------------------------------------------------------------

[article] Comment lutter contre la violence et le harcèlement à l'école et au collège ? Enseignements d'une expérimentation à grande échelle  / Yann ALGAN, Auteur ; Nina GUYON, Auteur ; Elise HUILLERY, Auteur .  La violence entre pairs à l'école est un phénomène préoccupant, en particulier compte tenu du potentiel impact de long terme sur le devenir des enfants. Nous évaluons ici les effets d'un dispositif de « Médiation Sociale en Milieu Scolaire » (MSMS) visant à réduire la violence entre pairs. In LIEPP policybrief, 19, juin. - 2015 . - 7 p.


--------------------------------------------------------------- 

[article] Harcèlement scolaire : l'éclairage des travaux sur l'empathie  / Nicole CATHELINE, Auteur .
Le harcèlement à l'école est devenu un sujet de préoccupation majeur au sein de l'Éducation nationale et dans de nombreuses familles. Pour l'auteure de cet article, le harcèlement scolaire résulte en général d'un échec de la dynamique de groupe. Afin de mieux comprendre ce phénomène, elle s'intéresse ici aux travaux sur l'empathie et à son développement chez l'enfant.

in Journal des Psychologues > 350 (septembre 2017) . - 63-68

---------------------------------------------------------------

[livre] Sauveur et Fils  / Marie-Aude MURAIL, Auteur . - [S.l.] : Ecole des Loisirs, 2016 . - 328 p.
Quand on s'appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d'affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s'évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois soeurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme... Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien. Mais à toujours s'occuper des problèmes des autres, Sauveur oublie le sien. Pourquoi ne peut-il pas parler à son fils Lazare, 8 ans, de sa maman morte dans un accident ? Pourquoi ne lui a-t-il jamais montré la photo de son mariage ? Et pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ?

--------------------------------------------------------------- 

[livre] Le sel de la vie. Lettre à un ami  / Françoise HERITIER, Auteur . - [S.l.] : Odile Jacob, 2012 . - 91 p. « Il y a une forme de légèreté et de grâce dans le simple fait d'exister, au-delà des occupations, au-delà des sentiments forts, au-delà des engagements, et c'est de cela que j'ai voulu rendre compte. De ce petit plus qui nous est donné à tous : le sel de la vie. » F. H. Dans cette méditation tout en intimité et en sensualité, l'anthropologue Françoise Héritier traque ces choses agréables auxquelles notre être profond aspire, ces images et ces émotions, ces moments empreints de souvenirs qui font le goût de notre existence, qui la rendent plus riche, plus intéressante que ce que nous croyons souvent et dont rien, jamais, ne pourra être enlevé à chacun.

--------------------------------------------------------------- 

[livre] Rien / Janne TELLER, Auteur . - [S.l.] : Les grandes personnes, 2012 . - 136 p. Le jour de la rentrée, Pierre Anthon, élève de 4e, annonce qu'il a compris que la vie n'a pas de sens, « parce que tout commence pour finir », avant de quitter l'école. Ses copains de classe, perturbés, décident de lui prouver qu'il a tort en constituant un « mont de signification ». Chacun devra y déposer quelque chose qui en a, justement, de la signification. Tout y passe crescendo : les jolies sandales vertes, la croix du Christ, le cercueil du petit frère, la virginité de Sophie. Tous font un sacrifice demandé par les autres. Mais à ce jeu, la surenchère va bientôt gagner les esprits, jusqu'à l'irréparable. Les séquences de ce court roman s'enchaînent sur un mode profondément poétique, jamais condescendant envers des personnages qui dévoilent petit à petit leur part sombre. Une véritable réflexion sur le sens de la vie, dont les protagonistes sont ce qu'ils doivent être à un âge où la naïveté, la clairvoyance et la morbidité se rencontrent. Ou comment rendre compte de la densité des premiers soupçons métaphysiques.

[livre] L'arbre et l'ombre de la lune  / Hélène ROMANO, Auteur ; Adolie DAY, Illustrateur . - [S.l.] : Editions courtes et longues, 2017 . - 32 p. La mort d'un parent est une très lourde épreuve pour un enfant. Mais la mort par suicide l'est davantage car elle s'accompagne souvent d'incompréhension, de culpabilité, voire de colère pour les proches. Après le suicide de l'un de ses parents, l'enfant se sent perdu. Il se demande si ce qui est arrivé est sa faute. Et, face au silence des adultes, il s'interroge et veut comprendre. Psychologue, spécialiste du trauma de l'enfant, Hélène Romano raconte, avec une histoire simple, comment parler avec les enfants après le suicide d'un parent et les aider à surmonter cette épreuve. Les illustrations à la ligne claire et aux couleurs chaudes d'Adolie Day permettent d'aborder avec sérénité et profondeur ce sujet douloureux. En fin de volume, une double page blanche permet aux jeunes lecteurs de s'approprier cette histoire en dessinant leurs émotions et leurs pensées. Une fiche à destination de la famille donne des repères essentiels à la communication avec les enfants orphelins.

--------------------------------------------------------------- 

[livre] Le petit livre de la mort et de la vie  / Delphine SAULIERE, Auteur ; Rémi SAILLARD, Auteur . - [S.l.] : Bayard, 2018 . - 37 p. Si chaque être humain s'interroge sur les grandes étapes de la vie (naître, grandir, vieillir, mourir), peu savent donner des réponses adaptées à un enfant qui pose des questions sur la mort ou qui es confronté à un deuil. Or pour dénouer des sentiments d'angoisse ou de tristesse, rien ne remplace la parole et le dialogue. L'auteur a travaillé à partir de vraies questions d'enfants et y répond simplement à raison d'une question par double. C'est quoi, mourir ? Comment meurt-on ? Où va-t-on quand on est mort ? Que fait-on du corps ? Pourquoi la mort fait-elle si peur ? etc. Si le livre n'évite pas les sujets difficiles comme par exemple la souffrance et le suicide, il veut donner de l'espoir et expliquer que la mort fait partie de la vie et lui donne son sens. Il veut rassurer l'enfant, l'aider à comprendre que la mort n'est pas morbide mais naturelle...


---------------------------------------------------------------

[article] Rêve et réalité : une clinique du jeu vidéo comme médiation thérapeutique  / Michael STORA, Auteur . – Dans cet article, l'auteur expose comment depuis plusieurs années il utilise le jeu vidéo comme outil thérapeutique. Cette nouvelle médiation semble être pertinente pour des enfants que l'on qualifie de « limites ». Ces enfants ne savent plus jouer, au sens winnicottien du terme ; ils sont habités par un enjeu avant tout narcissique. Illustrant son argumentation d'exemples tirés son expérience, l'auteur souligne deux raisons qui rendent le jeu vidéo pertinent du point de vue clinique. La première est cette médiation du jeu qui permet l'émergence d'affects souvent réprimés verbalement. La seconde est la rencontre entre la pathologie narcissique et le jeu vidéo comme occasion d'une mise en acte virtuelle. Il existerait ainsi de nombreuses similitudes entre le psychodrame et la médiation thérapeutique par les jeux vidéo. In Dialogue, n° 186. 2009 . - 87-97.

---------------------------------------------------------------

[article]  Robots et numérique : de nouveaux outils pour le psychologue. Dossier
Du sujet virtuel au sujet augmenté. Quand l'homme s'augmente dans les mondes technologiques. L'étude de la relation homme-robot : l'avenir de la psychologie. La médiation robotique en thérapie analytique. Le robot social médiateur : un outil thérapeutique prometteur encore à explorer. L'entretien clinique à distance visioconsultation. De la réalité virtuelle à la réalité psychique. Le jeu vidéo, un support de dynamique groupale dans la clinique des enfants autistes et psychotiques in Journal des Psychologues. 350 (septembre 2017) . - 14-56

---------------------------------------------------------------

Suivi et détection des idéations suicidaires dans les médias sociaux / Bilel MOULAHI, Auteur ; Jérôme AZE, Auteur ; Sandra BRINGAY, Auteur . L'utilisation croissante des médias sociaux permet un accès sans précédent aux comportements, aux pensées et aux sentiments des individus. Nous nous intéressons ici à l'évolution des états émotionnels des individus captés au travers des services de microblogging de type Twitter. Notre objectif est de prédire l'apparition d'idéations suicidaires. Dans ce travail, nous avons mis en place une chaîne de traitements permettant d'extraire des caractéristiques à partir des messages reflétant l'état émotionnel. Puis, nous appliquons un modèle basé sur les Conditionnal Random Fields pour prédire un nouvel état. L'originalité de l'approche est de prendre en compte l'historique des états émotionnels pour prédire le nouvel état. Une expérimentation préliminaire nous a permis d'évaluer notre approche sur des cas réels d'utilisateurs de Twitter. Ces type d'approche permet de mieux comprendre les liens entre expressions dans les médias sociaux et idéations suicidaires ainsi que les transitions entre états émotionnels.

28ème journées francophones d'ingénierie des connaissance IC 2017, Caen, France. Actes. - 26-37.

---------------------------------------------------------------

[livre] Un monstre humain ? Un anthropologue face à un crime "sans mobile"  / David PUAUD, Auteur . - [S.l.] : La Découverte, 2018 . - 238 p. Le 20 août 2007, David Puaud, alors éducateur de rue dans une petite ville de province, découvre à la Une du journal local le titre suivant : « Un crime barbare totalement gratuit. » En parcourant l'article qui décrit la scène du meurtre et les deux coauteurs présumés, il se surprend à penser immédiatement à l'un des jeunes qu'il suit dans le cadre de ses missions de prévention, intuition qui se révélera juste. Passé l'effet de sidération, il décide de suivre le procès en cour d'assises, auquel il est appelé à témoigner. Lors de ce procès, le principal accusé se voit à plusieurs reprises assimilé à la figure du « monstre », dénué d'humanité. Or pour David Puaud, qui a côtoyé auparavant ce jeune homme, sa sensibilité et son humanité ne font aucun doute. Mais comment a-t-il pu en arriver à commettre un acte aussi monstrueux ? Cette question est le point de départ d'une enquête de dix ans. En effet, devenu anthropologue, David Puaud, a cherché à mieux comprendre le passage à l'acte de ce jeune criminel, en analysant les ressorts psychosociaux, politiques, institutionnels et historiques qui sont entrés en jeu dans son parcours. Loin des clichés médiatiques, ce livre propose une véritable immersion, dans la durée, au ras du terrain, au sein d'un quartier populaire français marqué par la déstructuration de son tissu ouvrier. Tel un roman policier, cette enquête anthropologique forte en rebondissements peut aussi se lire comme la chronique d'une mort sociale annoncée.

---------------------------------------------------------------

[livre] Pour une histoire de l'intime et de ses variations  / Anne COUDREUSE, Directeur de publication, rédacteur en chef ; Françoise SIMONET-TENANT, Directeur de publication, rédacteur en chef . - [S.l.] : L'Harmattan, 2009. Prendre l'intime pour objet d'étude reste un défi tant la notion est variable selon les époques et les individus et tant son évolution sémantique est complexe. Le volume, qui privilégie l'analyse de textes factuels dans la sphère des écritures de soi, conjugue les approches (historique, linguistique, littéraire, esthétique) pour mieux cerner en diachronie le millefeuille des définitions de l'intime. Quelques questions ont été au centre de notre recherche qui nous conduit de la conquête du droit à l'intime jusqu'à son exhibition en passant par son appropriation accidentée :

  • En quoi le XVIIIe siècle a-t-il inventé l'intime ?
  • Pourquoi peut-on considérer que le XIXe siècle en célèbre le sacre?
  • Dans quelle mesure l'estampille " intime " est-elle devenue ces toutes dernières décennies le produit d'une stratégie commerciale racoleuse ?
  • Le diktat contemporain qui conduit certains à exhiber une intimité devenue tyrannique ne lui ferait-il pas perdre son âme ?

---------------------------------------------------------------

[livre] La vie. Mode d'emploi critique  / Didier FASSIN, Auteur . - [S.l.] : Editions du Seuil, 2018 . - 181 p. Comment concevoir la vie dans sa double dimension du vivant et du vécu, de la matière et de l'expérience ? À cette question, la philosophie et, plus récemment, les sciences sociales, ont apporté toutes sortes de réponses, privilégiant souvent l'une ou l'autre de ces dimensions le biologique ou le biographique. Est-il toutefois possible de les penser ensemble et de réconcilier ainsi les approches naturaliste et humaniste ? S'appuyant sur une série de recherches conduites sur trois continents, Didier Fassin s'y emploie en mobilisant trois concepts : les formes de vie, les éthiques de la vie et les politiques de la vie. Dans la condition des réfugiés et des demandeurs d'asile, à travers le geste humanitaire et le sacrifice pour une cause, à la lumière des statistiques de mortalité et des modalités de calcul des indemnités de décès, à l'épreuve, enfin, d'une enquête généalogique et ethnographique, l'économie morale de la vie révèle de troublantes tensions dans la manière dont les sociétés contemporaines traitent les êtres humains. Une fois assemblées, comme dans un puzzle, les pièces de cette composition anthropologique, une image apparaît : celle, troublante, des vies inégales.

---------------------------------------------------------------

[livre] Les affects de la politique / Frédéric LORDON, Auteur . - [S.l.] : Editions du Seuil, 2016 . - 193 p. Que la politique soit en proie aux « passions », tout le monde l'accordera sans la moindre difficulté. Autrement malaisé serait de faire entendre qu'elle ne connaît que cela, que les affects sont son étoffe même. La politique n'est-elle pas aussi affaire d'idées et d'arguments, protestera-t-on, et les « passions » ne sont-elles pas finalement que distorsion de cet idéal d'une politique discursive rationnelle ? Le point de vue spinoziste bouscule ces fausses évidences, en soustrayant la catégorie d'« affect » à ses usages de sens commun les « émotions » pour en faire le concept le plus général de l'effet que les hommes produisent les uns sur les autres : ils s'affectent mutuellement. Il n'y a alors plus aucune antinomie entre les « idées » et les affects. On émet bien des idées pour faire quelque chose à quelqu'un pour l'affecter. Et, réciproquement, les idées, spécialement les idées politiques, ne nous font quelque chose que si elles sont accompagnées d'affects. Autrement, elles nous laissent indifférents. En « temps ordinaires » comme dans les moments de soulèvement, la politique, idées comprises, est alors un grand jeu d'affects collectifs. Et pour tous ceux qui y interviennent, elle est un ars affectandi.

---------------------------------------------------------------

[livre] Plaidoyer pour l'altruisme. La force de la bienveillance  / Mathieu RICARD, Auteur . - [S.l.] : Pocket, 2014.
Confrontés à un monde en crise où règnent l'individualisme et le cynisme, nous n'imaginons pas la force de la bienveillance, le pouvoir qu'une attitude altruiste peut avoir sur nos vies et sur la société tout entière. Moine bouddhiste depuis près de quarante ans, Matthieu Ricard vit l'altruisme au quotidien, et nous démontre ici qu'il ne s'agit pas d'une utopie, mais bien d'une nécessité, voire d'une urgence. Dans ce livre nourri d'années de recherches et d'expériences, l'altruisme s'impose comme la solution pour redonner du sens à nos vies et soigner les maux contemporains.

---------------------------------------------------------------

[livre]  La métaphysique  / Peter VAN INWAGEN, Auteur . - [S.l.] : ithaque, 2017 . - 384 p. Avons-nous une volonté libre ? Est-il vrai que « le temps passe » ? Y a-t-il des choses dans le monde qui ne sont pas matérielles ? L'identité personnelle n'est-elle qu'une fiction administrative ? Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? L'existence des êtres humains est-elle le fruit du hasard ? La vérité est-elle objective ? Autant de questions qui sont reprises avec une grande originalité par Peter van Inwagen dans cet ouvrage d'introduction à la métaphysique. L'auteur tente d'y apporter des réponses argumentées, en prenant la défense d'un corpus de croyances fondamentales que nous adoptons tous spontanément à propos du réel : la « métaphysique occidentale ordinaire ». S'il nous semble par exemple évident qu'il existe un monde d'objets matériels hors de notre esprit, ou que nous restons bien la même personne tout au long de notre vie, encore nous faut-il examiner les raisons philosophiques qui permettent de fonder de telles croyances. D'où l'intérêt de cet essai, qui propose des justifications rationnelles à notre vision ordinaire du monde dans un style sobre, rigoureux, et néanmoins accessible à tous.

---------------------------------------------------------------

[livre] Les vertus de l'échec  / Charles PEPIN, Auteur . - [S.l.] : Allary editions, 2016 . - 229 p. Echouer est mal perçu. Nous y voyons une faiblesse, une faute, et non un gage d'audace et d'expérience. Pourtant, les succès viennent rarement sans accroc. Charles de Gaulle, Rafael Nadal, Steve Jobs, Thomas Edison, J.K. Rowling ou Barbara ont tous essuyé des revers cuisants avant de s'accomplir. Relisant leurs parcours et de nombreux autres à la lumière de Marc Aurèle, Saint Paul, Nietzsche, Freud, Bachelard ou Sartre, cet essai nous apprend à réussir nos échecs. Il nous montre comment chaque épreuve, parce qu'elle nous confronte au réel ou à notre désir profond, peut nous rendre plus lucide, plus combatif, plus vivant.

--------------------------------------------------------------- 

[article] Qu'est-ce qu'une belle vie ? dossier  / Jean-François DORTIER, Auteur . 
Il y a bien des façons de réussir sa vie. Et à peu près autant de la rater. Tout d'abord, mieux vaut ne pas naître en autre animal que celui d'humain : en cage ou dans la nature, comme proie ou prédateurs, ils vivent dans un monde plutôt hostile. Et seuls les animaux domestiques (qui ont domestiqué les humains à leur manière) s'en sortent bien, si l'on en croit Thomas Lepeltier. Parmi les humains, il faut l'admettre : toutes les vies ne se valent pas. En tout cas, on ne leur accorde pas la même valeur. Et même lorsqu'on dispose de tout le confort de la paix et d'un niveau de vie décent, la sérénité n'est pas forcément au rendez-vous. Pour les tenants de la psychologie positive, il faut aussi un ingrédient essentiel pour être heureux : ne pas trop s'occuper de soi pour recevoir de l'amour en retour. De leur côté, les philosophes se penchent sur la question depuis des lustres : qu'est-ce qu'une belle vie ? Les uns la voient dans la douceur de vivre à l'écart du monde, d'autres dans le courage d'assumer sa destinée. Aristote pense quant à lui que le bonheur idéal n'est qu'une chimère de philosophe, qu'il n'est pas de voie royale vers le bonheur autre que vers un juste milieu. À moins que la vraie vie ne se trouve pas dans la recherche éperdue du bonheur, mais dans une des nombreuses autres voies : le salut, l'accomplissement, la guérison, les vertus, la liberté, le progrès... Finalement les pistes sont nombreuses. 
in Sciences humaines > 302 (avril 2018)

---------------------------------------------------------------

[livre] Le sentiment d'imposture / Belinda CANNONE, Auteur  . -  1ère édition : 2005 . - [S.l.] : Folio, 2009 . - 160 p. Par «imposture», Belinda Canonne ne renvoie pas aux escrocs de la confiance, ceux qui en imposent ou qui usurpent une place. Elle décrit un sentiment très commun qu'on a cependant toujours grand soin de cacher : l'intime conviction de ne pas être celui ou celle qu'il faudrait être pour occuper légitimement la place dans laquelle on se trouve, et la crainte d'être démasqué. Si ce trouble met en cause l'identité, il n'engage pourtant pas la question : «qui suis-je?», mais : «suis-je celle ou celui que je devrais être pour me trouver à cette place?». Toute ambition, quelle qu'en soit la nature (professionnelle, amoureuse, existentielle, etc.), peut susciter cette inquiétude. En trente-six chapitres qui vont de la littérature à la psychanalyse en passant par le cinéma, la politique ou nos expériences quotidiennes, cet essai propose récits et réflexions sur l'origine et les manifestations du sentiment d'imposture.

---------------------------------------------------------------

[livre] Freud wars. Un siècle de scandales  / Samuel LEZE, Auteur . - [S.l.] : Presses universitaires de France, 2017 . - 177 p. Pourquoi Freud, mort depuis 1939, fait-il encore régulièrement scandale dans les grands médias ? Plus encore que la psychanalyse, c'est sa personne qui est régulièrement attaquée. Dernier éclat en date : la parution en 2010 du Crépuscule d'une idole, de Michel Onfray, qui affirmait que Freud n'était qu'un simple affabulateur. Le siècle écoulé compte ainsi une série de scandales qui, au lieu d'atteindre Freud, l'ont édifié en mythe. Car dénigrer Freud, c'est le populariser. Mieux : c'est accomplir une prophétie qu'il n'a lui-même cessé de prédire.

---------------------------------------------------------------

[livre] Les maladies chroniques de la démocratie  / Frédéric WORMS, Auteur . - [S.l.] : Desclée de Brouwer, 2017 . - 252 p. La démocratie n'est pas finie, au sens où elle n'est pas achevée et où elle est encore capable de nous surprendre. Elle ne retrouvera sa force qu'en admettant ses faiblesses : des maux qui ne sont pas passagers, mais constants et irréductibles. Des maladies chroniques, qui tiennent à son essence et à l'humanité même. Mais qui peuvent connaître des pics mortels. Il nous faut donc connaître et affronter ces maladies, pour revenir, non à une santé parfaite, mais à la vie humaine, avec ses créations et ses joies, dont la démocratie est une condition. Quelles sont ces maladies ? Avant tout, une violence intérieure aux relations humaines, contre laquelle la démocratie est la seule à lutter, face à des régressions toujours possibles. Cette violence prend des formes nouvelles accentuées par les ébranlements de l'époque : le soupçon ou le cynisme, renforcés par Internet ; le racisme, nourri par le terrorisme; l'ultralibéralisme, aggravé par la mondialisation. La démocratie qui affronte ces maux, peut seule les guérir, dans une crise qu'elle saura dépasser à condition de la comprendre.

---------------------------------------------------------------

[dossier] Peut-on désirer sans dominer ?  . - Il y aura un "avant" et un "après" l'affaire Weinstein. Car la libération de la parole des femmes contre les violences sexuelles nous amène à interroger le désir lui-même: y a-t-il dans l'attraction entre deux êtres une part mystérieuse qui confère de l'emprise à l'un sur l'autre ? Et cette emprise a-t-elle la même signification pour les deux sexes? Où s'arrête le désir et où commence le pouvoir? Un dossier pour explorer les voies possibles à une réinvention de l'éros. L'éthique du consentement, née sur les campus américains, tend à s'imposer comme la première des voies de sortie de crise. Encore faut-il que ce consentement soit « positif et affirmatif », explique Manon Garcia qui argumente en faveur d'une reconfiguration de nos moeurs selon une philosophie du contrat. Au risque d'être un tue-l'amour? « Assez de mots, des actes », clamaient, à la fin du XIXe siècle les suffragistes anglaises. Pour la philosophe Elsa Dorlin, ce n'est pas d'une morale du consentement dont les femmes ont besoin: elles doivent apprendre à se défendre physiquement. Une éthique de la violence est-elle possible;? Par-delà le contrat et le lutte, une troisième voie se dessine pour nous émanciper des rapports de domination, défend l'écrivaine Isabelle Sorente, celle du vertige, à travers la redéfinition et l'inversion des rôles. Et cela commence par l'abandon de nos fantasmes romantiques. Mais, au fait, serait-il possible que le problème soit d'abord biologique? Un excès de désir propre aux hommes les rendrait naturellement insatiables et violents? La sociologue Catherine Hakim et la neuroscientifique Daphna Joel confrontent statistiques et arguments. Pour conclure, le romancier Éric Reinhardt, auteur de L'Amour et les Forêts, décrit et nous fait partager son engagement d'« homme féministe ». Que les hommes apprennent à se délester de leur posture virile est, plus que jamais, requis.

in Philosophie Magazine > 116 (février 2018) . - 50-69

---------------------------------------------------------------

[livre] Des philosophes devant la mort / Bertrand QUENTIN, Auteur . - [S.l.] : Editions du Cerf, 2016 . - 163 p. L'homme des sociétés contemporaines souhaiterait que la science se charge de résoudre ses problèmes métaphysiques mais il sent bien face à la mort qu'il y a maldonne. C'est ici que les philosophes du passé peuvent nous être utiles. La manière dont ils ont posé la question de la mort peut clairement être réinvestie dans les problématiques de notre époque. L'ouvrage nous montre comment différents philosophes approchent cette question redoutable. Les contrastes seront saisissants entre Stoïciens, saint Augustin, Descartes ou Levinas. La pensée négro-africaine est également convoquée. Au bout de ce parcours, on découvrira qu'il y a chez l'homme la possibilité par la pensée et les mœurs de retirer à la mort une certaine part de son âcreté, même s'il restera aussi en elle quelque chose de rédhibitoirement inassimilable.

--------------------------------------------------------------- 

[livre] Sois sage, ô ma douleur. Réflexions sur la condition humaine  / Colette CHILAND, Auteur . - [S.l.] : Odile Jacob, 2007 . - 308 p. Nul n'échappe à la condition humaine : vieillir, être malade, mourir, souffrir d'être séparé de ceux qu'on aime. L'être humain est soumis à la nature qu'il ne parvient pas à contrôler complètement ; il est dépendant de la société dans laquelle il vit. A cette condition inexorable s'ajoute un mal absolu, celui que l'être humain fait à d'autres êtres humains pour le pur plaisir de le dominer. Des hommes ordinaires deviennent ainsi des bourreaux. Quelle est alors la force qui permet de survivre dans des situations extrêmes ? Le pire et l'admirable coexistent dans l'espèce humaine. Confrontés au pire, ce qui nous aide à vivre est de rencontrer des êtres humains fiables et aimants qui restaurent en nous la confiance dans la vie.

---------------------------------------------------------------

[dossier] Comment vivre avec l'idée de la mort ? Il se pourrait bien que la suprême conquête philosophique consiste non pas à se rappeler en permanence que nous allons mourir, mais à l'oublier. « La mort n'est rien pour nous »: la fameuse phrase d'Épicure est-elle tenable ? Réponse sobre du grand admirateur des sagesses antiques, André Comte-Sponville. Et désaccord nuancé de Françoise Dastur, qui entend faire place à l'angoisse, dans la lignée de Heidegger. Ils sont pompiers, infirmiers en soins palliatifs ou thanatopracteurs et vivent dans une intimité permanente avec la mort. Nous avons rencontré ces travailleurs de l'ombre. Comment traversent-ils ces épreuves quotidiennes? En sortent-ils plus sages? Comment se confronter à l'idée du désastre écologique et des déchets nucléaires que nous léguons? Ce sont les questions qui hantent l'écrivain suédois Henning Mankell alors qu'il se sait condamné par un cancer. Le philosophe Étienne Tassin salue un esprit qui, en se projetant dans les 100000 prochaines années, fait oeuvre de philosophe.  in Philosophie Magazine > 114 (novembre 2017) . - 46-65

---------------------------------------------------------------

[article] La douleur d'exister  / Vincent ESTELLON, Auteur . - « Jules s'inscrit dans un fonctionnement qui rappelle ces patients difficiles à soigner, aliénés à la scène extérieure, généralement plus tournés vers l'agir que vers l'intériorisation, présentant des défenses particulières ne relevant pas exclusivement de la névrose, de la psychose franche ni de la perversion. Dans ce type de configuration clinique où prévaut une extrême hétérogénéité des fonctionnements psychiques, le thérapeute se trouve souvent, dès les premiers entretiens, confronté à une demande massive, exprimant l'impuissance du patient à vivre ou à être : « je suis vivant mais je n'existe pas », « quand je parle, j'ai l'impression que je fais du play-back », « j'ai l'impression de vivre à contre vie », « je suis toujours vivant mais je fais semblant d'être vivant, car au fond, c'est le vide », « je me sens mal, j'ai mal, voilà ». « Que voulez vous que je vous dise de plus ? » La précarité de la représentation de soi est d'autant plus forte que la fonction d'individuation est fragilisée. Si les frontières de son identité sont poreuses, l'état limite - tel un « écorché vif » - en vient à se construire des murs défensifs. »

In Le carnet psy, n° 178. 2014 . - 24-28.

--------------------------------------------------------------- 

[livre] Le Bien dans les choses / Emanuele COCCIA, Auteur . - [S.l.] : rivages, 2013 . - 145 p. Regardez les murs de la ville : ils regorgent d'écrits et d'images qui nous disent comment mieux vivre, comment être nous-mêmes, comment devenir moraux. Pour qui sait la regarder, la publicité est porteuse de la morale publique. Si c'est le cas il faut revenir avec plus de soin sur ce qui relie espace public et publicité. Le premier a mobilisé l'attention des philosophes et des sociologues ; la seconde a attiré la foudre des moralistes. Et pourtant, la publicité exprime la morale à venir. Pour le reconnaître, il faut opérer une véritable conversion du regard : la morale n'est pas renfermée dans le rapport que nous entretenons avec les hommes et les femmes qui nous entourent ; elle est aussi, et pour une grande part, dans le rapport que nous avons avec les choses.

---------------------------------------------------------------

[livre] Il n'y a pas d'amour parfait  / Francis WOLFF, Auteur . - [S.l.] : Fayard, 2016 . - 69 p. L'amour a inspiré les chants les plus déchirants, les meilleurs romans et les pires, des comédies irrésistibles, des tragédies bouleversantes. Il est possible d'y ajouter quelques considérations philosophiques. Des préliminaires, seulement. Non à l'amour (le philosophe n'a là-dessus aucune expertise), mais à son concept (c'est son domaine, dit-on).  L'amour n'est ni l'amitié, ni le désir, ni la passion. C'est la fusion improbable de ces tendances opposées. Car les composantes de l'amour ne jouent pas collectif, tel est le drame, et la grandeur, de l'amour. C'est parce qu'il est de nature hétérogène, donc instable, qu'il est le moteur tout-puissant de tant d'histoires, grandioses ou banales, dans les littératures universelles et dans nos vies ordinaires.

--------------------------------------------------------------- 

[livre] Pratique de l'amour. Le plaisir et l'inquiétude  / Michel BOZON, Auteur . - [S.l.] : Payot, 2016 . - 198 p. Le coup de foudre, seule une petite minorité des couples disent l'avoir éprouvé. Comment l'immense majorité des autres font-ils donc pour devenir amoureux ? Pour Michel Bozon, l'amour est une pratique et une histoire : pas seulement une émotion ou un sentiment, mais aussi, et surtout, une affaire permanente d'interprétation et d'échanges d'informations personnelles, de cadeaux, de sexe , qui évoluent dans la durée ; dès les débuts amoureux, l'abandon de soi est intimement lié à l'emprise sur l'autre. S'appuyant sur la littérature, le cinéma, les témoignages et les résultats des enquêtes sociologiques, Pratique de l'amour éclaire aussi la vie amoureuse dans les relations et les couples stables, faite d'intermittences, d'engagements et de désengagements successifs. Le plaisir amoureux n'est jamais exempt d'inquiétude. 

---------------------------------------------------------------

[livre]Brouhaha. Les mondes du contemporain/ Lionel RUFFEL, Auteur . - [S.l.] : verdier, 2016 . - 217 p. Tout est parti d'un constat : des mondes d'une très grande diversité se sont reconnus et se reconnaissent dans un nom, le contemporain, pour dire un nouveau rapport au temps et à l'espace. Ce mot, par lequel des communautés se désignent, s'est imposé dans tous les domaines de la vie commune, dans tous les univers de discours et, c'est une première, sur l'ensemble de la planète. Lorsqu'on entreprend d'enquêter sur le contemporain, c'est donc une myriade de données, parfois contradictoires, qui s'impose. Un véritable brouhaha. Mais de ce brouhaha, une dynamique se dégage ; une dynamique de décentrement, de débordement, de décadrage, instituant un nouvel imaginaire. Toutes les histoires documentées dans cet essai retrouvent ce mouvement. Ainsi de la massification et de la différenciation des sociétés qui ne se laissent plus discipliner dans les concepts politiques hérités de la modernité. Ainsi de la production et de la transmission du savoir, plus horizontales et diffuses, opérant à travers des modes plus démocratiques et moins élitistes. Ainsi du temps vécu comme une concordance de temporalités à l'ère hypermédiatique. Ainsi des formes artistiques et des productions culturelles qui, s'affranchissant de leurs supports et de leurs cadres habituels, rendent indistincts le dedans et le dehors, l'acteur et le spectateur, la production et la publication. Ainsi de la pensée du monde, qui est désormais une pensée des mondes. En six stations qui sont autant de mots-clés du contemporain (exposition, médias, controverses, publication, institutionnalisation, archéologie), cet essai s'attache à décrire les transformations actuelles des formes culturelles et des visions de l'histoire.

---------------------------------------------------------------

[article] Jouir sans entraves ? Les psychanalystes et le sexuel aujourd'hui  / Norbert BON, Auteur .  La « théorie sexuelle » est l'un des piliers de la psychanalyse, au sens où, pour Freud, toutes les activités humaines mettent en jeu la pulsion sexuelle, directement dans les activités érotiques ou indirectement dans le rapport à l'autre et aux objets. Or, depuis Freud, la place du sexuel et du rapport entre les sexes a considérablement changé : libéralisation des moeurs, exacerbation du narcissisme, multiplication des activités autoérotiques... Changements auxquels les psychanalystes se doivent d'être attentifs pour en entendre et traiter les effets dans leur clinique.

in Journal des Psychologues > 344 (février 2017) . - 46-51

---------------------------------------------------------------

[livre] L'usage du monde. Genève, juin 1953 - Khyber Pass, Décembre 1954 / Nicolas BOUVIER, Auteur  . -  1ère édition : 1963 . - [S.l.] : La Découverte, 2014.  À l'été 1953, un jeune homme de 24 ans, fils de bonne famille calviniste, quitte Genève et son université, où il suit des cours de sanscrit, d'histoire médiévale puis de droit, à bord de sa Fiat Topolino. Nicolas Bouvier a déjà effectué de courts voyages ou des séjours plus longs en Bourgogne, en Finlande, en Algérie, en Espagne, puis en Yougoslavie, via l'Italie et la Grèce. Cette fois, il vise plus loin : la Turquie, l'Iran, Kaboul puis la frontière avec l'Inde. Il est accompagné de son ami Thierry Vernet, qui documentera l'expédition en dessins et croquis. Ces six mois de voyage à travers les Balkans, l'Anatolie, l'Iran puis l'Afghanistan donneront naissance à un livre « de voyage », L'Usage du monde, qui ne sera publié que dix ans plus tard et à compte d'auteur la première fois avant de devenir un classique.  Par son écriture serrée, économe de ses effets et ne jouant pas à la « littérature », Nicolas Bouvier a réussi à atteindre ce à quoi peu sont parvenus : un pur récit de voyage, dans la tradition de la découverte et de l'émerveillement, en même temps qu'une réflexion éthique et morale sur une manière d'être au monde parmi ses contemporains, sous toutes les latitudes.

---------------------------------------------------------------

[livre] Projet "autrement dit". Promotion de la santé mentale des personnes âgées et prévention du suicide : MSA Loire-Atlantique Vendée, ASEPT Pays de la Loire. Rapport d'évaluation  / Francis NOCK, Auteur ; Christine FILLION-MASSART, Auteur ; Aleksandar YORDANOV SANDEV, Auteur . - 2014 . - 32 p. « Autrement dit », qui a pour objet de contribuer à la prévention du suicide des personnes âgées, est un des outils de la stratégie globale de prévention du suicide que mène la Mutualité Sociale Agricole (MSA) depuis plusieurs années. Entre septembre et novembre 2013, une trentaine d'animateurs volontaires de Loire- Atlantique et de Vendée, salariés et bénévoles, ont suivi une journée de sensibilisation conçue et animée par les professionnels experts et formateurs en prévention du suicide et repérage de la crise suicidaire.  Le projet intégrait d'emblée une évaluation interne reposant essentiellement sur la perception et l'expérience des animateurs formés. Un auto-questionnaire a été rempli par les animateurs à l'issue de chaque animation, interrogeant l'outil, l'animation de l'atelier et le partenariat. Des modules d'évaluation d'une demi-journée d'échange et de régulation ont rassemblé les animateurs le 15 avril 2014 en Vendée, le 17 et le 24 avril en Loire Atlantique

---------------------------------------------------------------

[Actes de la conférence] La tentation d'en finir des personnes âgées. Actes de la conférence du 10 septembre 2008 [PDF] / Centre de Prévention du Suicide (Belgique), Auteur . - 2008 . - 40 p. Mot d'accueil. Par Marie-Pierre Delcour. - Introduction. Par Axel GEERAERTS. - Le suicide des personnes âgées. Par Anne Lahaye. - Le syndrome de glissement. Par Véra Likaj

---------------------------------------------------------------

[article] L'angoisse de mort dans le vieillissement. Pratique analytique avec des personnes de plus de soixante-dix ans  / Marie-Frédérique BACQUE, Auteur . La certitude de la mort augmente en vieillissant. Ce truisme n'est pas toujours allé de soi. Au contraire, certains témoignages littéraires actuels semblent aller dans l'autre sens, laissant une vision pleine d'espoir enfantin bercer de très grands vieillards. Mais cette coquetterie ne vient-elle pas cacher, au fond, l'idée que sans y croire, un dernier défi serait jeté au monde ? Certains écrivains, des chercheurs, sont ravis de passer à la télévision ou, bien plus modestement, d'avoir de nombreuses cavalières en lisse lors des thés dansants organisés par les EHPAD. L'angoisse de mort se travestit alors d'une pirouette pour ceux qui clament vouloir « tirer leur révérence en beauté ». Pourtant, sans aller jusqu'à une confirmation médiatique, n'est-ce pas une position tout aussi narcissique d'exprimer, à l'occasion des débats sur la fin de vie, la revendication en faveur d'un suicide assisté ou d'une euthanasie ?

In Le carnet psy, n° 4. - 2014 . - 45-49.

---------------------------------------------------------------

[livre] Livre noir de la santé mentale à Bruxelles. Le vécu des médecins généralistes  / Fédération des Associations de Médecins généralistes de Bruxelles, Auteur . - 2018 . - 68 p.
Recueil de témoignages de la réalité des médecins généralistes bruxellois, le Livre Noir de la Santé Mentale entend interpeller le monde politique et la société civile sur les grandes difficultés d'accès aux soins en santé mentale et faire reconnaitre le rôle central de la Médecine Générale dans cette problématique ! Se concluant par 12 recommandations, le Livre Noir de la Santé Mentale se veut un cri, mais aussi un signal d'alarme lancé aux responsables politiques de la réforme Psy-107 pour répondre aux besoins exprimés par les médecins généralistes.

---------------------------------------------------------------

[article] Application de la résolution de problème dans une unité de suicidants et de suicidaires : premiers résultats auprès de 53 patients hospitalisés / L. VERA, Auteur . La gestion de la crise suicidaire est abordée de plusieurs angles thérapeutiques afin de prévenir les récidives. L'accompagnement psychologique des personnes qui perçoivent le suicide comme une solution à leur désespoir et à leurs problèmes psychosociaux est considéré comme indispensable par les cliniciens. Mais parfois déçus de ne pas trouver des réponses rapides à leur détresse, les patients abandonnent souvent leur suivi après un léger mieux. Nous nous sommes interrogés sur la pertinence de l'application de la technique de résolution de problème faisant partie de l'ensemble de stratégies psychothérapeutiques des thérapies cognitives et comportementales, le but principal de cette méthode thérapeutique étant la modification de la perception du suicide par les patients comme une solution. En effet, cette technique thérapeutique insiste sur la recherche de solutions aux problèmes et définit la recherche du suicide comme un problème clinique qu'il faut traiter. Les premiers résultats de notre expérience montrent que les patients adhèrent à cette technique, elle est ressentie comme un début de réflexion guidée vers les facteurs de maintien de leur idéation suicidaire ou de leur tentative suicidaire. À la troisième séance, les patients signalent avoir appris des éléments cognitifs qui les décentrent de la « solution » suicide.

In Annales medico-psychologiques, n 5, vol 167. - 2009 . - 375-379.

--------------------------------------------------------------- 

[livre] Les sentinelles : état des lieux d'un dispositif de prévention du suicide chez les travailleurs du monde agricole en Bretagne  / Thomas KERVELLA, Auteur . - [S.l.] : Presse universitaires de Rennes, 2017 . - 51 p. Les Sentinelles de la MSA sont des bénévoles non soignants formé au repérage des personnes à risque suicidaire parmi les travailleurs du monde agricole. Matériel et Méthode : Il s'agissait d'une étude qualitative par entretiens semi dirigés auprès de 12 sentinelles. Résultats : 12 entretiens ont été réalisés. Conclusion : Il semble intéressant d'impliquer des bénévoles non soignants dans un dispositif de prévention, et plus particulièrement de constituer un maillage sur les territoires afin de repérer les personnes fragiles à risque suicidaire et de leur proposer une prise en charge adaptée.

--------------------------------------------------------------- 

[livre] Prévention du suicide. Rencontrer, évaluer, intervenir / Laurent MICHAUD, Directeur de publication, rédacteur en chef ; Charles BONSACK, Directeur de publication, rédacteur en chef . - Suisse : Médecine et hygiène, 2017 . - 375 p. Acte de l'instant, le suicide intervient au moment où la personne en souffrance ne perçoit plus d'alternative. Un processus qui peut être évité lorsque cette personne est capable de retrouver des choix plus ouverts pour poursuivre son existence. Ce livre aborde la prévention du suicide sous différents angles pratiques illustrés par des vignettes cliniques. Que faut-il savoir ? Comment rencontrer et évaluer ? Comment intervenir ? Autant de questions auxquelles les chapitres répondent, chacun consacré à une problématique de santé ou à une population spécifique : personne malade chronique ou dépressive, enfant, adolescent ou personne âgée, migrant mais aussi entourage ou soignant confrontés au décès du proche ou du patient. Sa force est d'aller au-delà des principes de prévention du suicide pour transmettre des notions pratiques et accessibles. Le lecteur pressé peut ainsi rapidement saisir les enjeux d'une situation, pour ensuite prendre le temps d'en savoir plus.
À destination des professionnels de la santé et du social et accessible à un large public, cet ouvrage fait le point sur l'état actuel des connaissances dans les différents domaines et s'appuie sur l'expérience du Groupe Romand Prévention Suicide (GRPS).

---------------------------------------------------------------

[livre] L'implantation de réseaux de sentinelles en prévention du suicide. Cadre de référence  / Ministère de la Santé. Québec, Canada, Auteur . - 2006 . - 72 p. Le document est divisé en quatre parties. La première porte sur le cadre théorique, de façon à faire comprendre la problématique du suicide et ses facteurs associés, ainsi que sur l'ampleur du phénomène au Québec. La deuxième partie fait connaître les évaluations relatives à l'implantation de programmes visant la prévention du suicide, lesquelles évaluations ont servi de base au contenu du présent document. La troisième partie présente les valeurs et les principes éthiques devant guider l'action, la définition des sentinelles et de leur rôle auprès des personnes suicidaires ainsi que la raison et le but des réseaux de sentinelles ; de plus, elle montre la contribution des réseaux de sentinelles à la prévention du suicide et présente le processus de l'implantation d'un tel réseau. Enfin, la quatrième partie est consacrée aux conditions de réussite qui favoriseront à la fois l'implantation de réseaux de sentinelles à l'échelle locale, le déploiement de cette mesure dans tout le Québec et la contribution des réseaux de sentinelles à la prévention du suicide.

---------------------------------------------------------------

[livre] Prévention du suicide. L'état d'urgence mondial / Organisation Mondiale de la Santé, Auteur . - 2014 . - 93 p. Le suicide est évitable. Pourtant, toutes les 40 secondes, une personne se suicide quelque part dans le monde et bien plus tentent de mettre fin à leurs jours. Aucune région ni aucune tranche d'âge n'est épargnée. Il touche toutefois particulièrement les jeunes de 15 à 29 ans, chez qui il constitue la deuxième cause de mortalité à l'échelle mondiale. C'est la première fois que l'OMS publie un rapport en la matière. Ce document rassemble les connaissances acquises dans le domaine. Il a pour objectif d'encourager les pays à développer ou renforcer leurs stratégies globales de prévention du suicide selon une approche multisectorielle de la santé publique.

--------------------------------------------------------------- 

[livre]La prévention du suicide en Suisse. Contexte, mesures à prendre et plan d'action : Rapport sur mandat du dialogue politique nationale de la santé / Office fédéral de la Santé publique (Suisse), Auteur . - 2016 . - 52 p. En 2014, le Parlement a adopté la motion Ingold 11.3973 « Prévention du suicide. Mieux utiliser les leviers disponibles », qui charge la Confédération de présenter et de mettre en oeuvre un plan d'action sur la prévention du suicide. Sur mandat du Dialogue Politique nationale de la santé, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) et la fondation Promotion Santé Suisse ont élaboré un plan d'action « prévention du suicide ». Près d'une centaine d'experts y ont participé, dont des personnes ayant été concrètement confrontées à la suicidalité. Sommaire : Introduction. De quoi s'agit-il ? - Mandat politique et approche. - Définitions et précisions conceptuelles. - Coûts sociétaux. - Faits et chiffres sur les groupes de personnes et les méthodes de suicide. - Introduction et aperçu. - Adolescents et jeunes adultes. - Adultes. - Personnes âgées et très âgées. - Hommes et femmes. - Méthodes de suicide. Bilan. - Le comportement suicidaire et ses facteurs. - Le comportement suicidaire. - Facteurs principaux. - La prévention du suicide en Suisse : acteurs et activités. Introduction. Confédération. - Cantons et communes. - Organisations non gouvernementales. - Plan d'action pour la prévention du suicide en Suisse. Introduction. - Objectifs et mesures
---------------------------------------------------------------

[article] Prévention et aide à distance en santé. Dossier .  De la téléphonie santé aux forums sur le Net : cinquante ans d'évolution de l'aide à distance en santé. Laetitia Chareyre, Olivier Smadja. « L'aide à distance correspond à un besoin de santé publique ». Entretien avec Philippe Jeammet. Les dispositifs efficaces en matière de prévention et d'aide à distance en santé : synthèse de littérature. Viêt Nguyen-Thanh, Béatrice Lamboy. – Évaluation des services d'écoute téléphonique : une exigence accrue. Olivier Smadja, Viêt Nguyen-Thanh, Laetitia Chareyre. Témoignages de professionnels de l'aide à distance. « SOS Amitié : pas de conseils, uniquement de l'écoute » Entretien avec Jean-Pierre Igot. - « Les personnes nous appellent car elles ne savent pas à qui s'adresser » Entretien avec Karine Grouard. - « La téléphonie-santé est un outil qui fait partie d'un ensemble ». Entretien avec Christine Rolland. - « Nous prenons tout le temps nécessaire de l'écoute ». Entretien avec Thérèse Hannier. Comment les écoutants sont-ils formés ? « La formation est fondamentale, car l'écoutant est souvent confronté à des situations complexes ». Entretien avec Claude Juillard. - « J'ai le sentiment que la notion de bénévolat s'étiole ». Entretien avec Mario Galena. – Savoir écouter, dialoguer, face à des personnes en difficulté : vers une formation commune. Olivier Smadja, Laetitia Chareyre . L'anonymat : à quoi sert-il et est-il toujours d'actualité ? « La téléphonie réduit les distances, l'anonymat permet la liberté d'échange ». Entretien avec Mirentxu Bacquerie. « Nous sommes attachés à l'anonymat car il libère la parole ». Entretien avec Isabelle Chaumeil-Gueguen. - Ils appellent, ils écrivent : leurs témoignages. Services d'écoute téléphonique santé : cas concrets d'appels. Yves Géry. - Étude des conversations entre des appelants et une association de prévention contre le suicide. Soraya El Kahlaoui, Romain Huët. - Pour en savoir plus. Sandra Kerzanet

in SANTE de l'homme > 422 (novembre décembre 2012) . - 13-39

---------------------------------------------------------------

[article] Réflexions autour des programmes de prévention du suicide par les pairs  / E. du ROSCOAT, Auteur .  L'implication des pairs dans les programmes de prévention est une stratégie aujourd'hui promue pour prévenir ou limiter une variété de comportements à risque tels que la consommation de tabac ou encore les comportements sexuels non protégés. Leur utilisation dans le champ de la prévention du suicide fait l'objet d'un moindre consensus, et des données aussi bien favorables que défavorables à la prévention par les pairs coexistent dans la littérature. Nous proposons de faire le bilan des principales approches de prévention du suicide impliquant les pairs, d'en expliciter la logique d'action et de présenter les principaux arguments en faveur et en défaveur de cette stratégie d'intervention.

In Cahiers de l'action, n° 43. - 2014 . - 69-72.

---------------------------------------------------------------

[livre] Sortir du silence. L’écoute à SOS Amitié  / Pierre REBOUL, Directeur de publication, rédacteur en chef . - [S.l.] : Chronique Sociale, 2016 . - 207 p. En France, Il y a quelques années, S.O.S Amitié a fait réaliser un sondage d'opinion en vue, notamment, de mesurer sa notoriété dans notre société. Plus de 60 % des personnes interrogées en avaient entendu parler.  Moins de dix pour cent d'entre elles avaient une quelconque idée de l'action qui y était menée.  Les membres de S.O.S Amitié ont en effet longtemps entretenu le secret sur leur activité, ceci afin de préserver au maximum l'anonymat de la relation qui se noue entre l'appelant et l'écoutant lors d'un appel. Un impératif qui, avec la confidentialité des propos échangés, constitue le socle de l'écoute proposée aux personnes en grande difficulté. Lever le voile sur cette institution qui, depuis plus de cinquante ans, a su s'adapter aux changements sociaux comme aux nouvelles technologies, pour rester le plus important dispositif bénévole de prévention du suicide, par l'écoute du mal-être, tel est l'objectif premier de ce livre. La dizaine de chapitres, qui ont été écrits par des membres actuels ou anciens de S.O.S Amitié, aborde les différentes facettes de ce service d'aide, son histoire, les fondements éthiques forgés et consolidés au fil des années, et aussi la manière dont est organisée la vie interne de ce grand corps de plus de 1600 membres répartis sur l'ensemble du territoire français.

--------------------------------------------------------------- 

[article] Les expériences précoces, de la conception jusqu'à trois ans : quel impact psychopathologique à l'échelle de a vie ?  / Joanna SMITH, Auteur . - 2018 . - 52-55. Les avancées des neurosciences au cours des trente dernières années nous permettent de mieux appréhender le développement cérébral précoce. On sait aujourd'hui que cette période est cruciale pour le développement des bases du rapport au monde, à l'autre et à soi-même. Cet article se penche sur l'une des perspectives psychothérapeutiques permises par ces découvertes : l'intégration du cycle de la vie (ICV).

in Journal des Psychologues > 362 (novembre 2018) . - 52-55.

---------------------------------------------------------------

[dossier] Nos vies intérieures, un continent inexploré. Rêveries, ruminations, réflexions, pensées secrètes, fantasmagories, etc., du matin au soir, des idées de toute sorte nous trottent dans la tête. Notre corps est ici mais l'esprit est ailleurs, noyé parfois dans ses pensées. Tout ce fatras d'idées furtives a longtemps été ignoré des sciences humaines. La psychanalyse s'est davantage penchée sur les rêves nocturnes que sur la rêverie diurne, sur les arcanes de l'inconscient que sur le flux de la conscience. La psychologie scientifique a étudié la mémoire, l'intelligence, l'apprentissage, etc., mais a eu du mal à saisir dans ses filets la pensée vagabonde. Si bien que le « courant de conscience », allant de la perception à l'imagination, dont parlait William James, est resté largement inexploré par les sciences. Dans ce dossier nous avons cherché à lever une partie du voile. De quoi nos pensées intimes sont-elles faites ? Comment le voyage mental dans le futur de nos projets ou le passé de nos souvenirs s'opère-t-il ? D'où la petite voix intérieure que l'on entend parfois nous parler vient-elle ? Que se passe-t-il dans la tête d'un écrivain au travail et comment, par la vertu de l'écriture romanesque, les écrivains parviennent-ils à nous faire entrer dans la tête d'un personnage en train de rêver d'une vie meilleure ?

---------------------------------------------------------------

[livre] Un sentiment de solitude. Comment en sortir / Monique DE KERMADEC, Auteur . - [S.l.] : Albin Michel, 2017 . - 211 p.
La solitude est le mal du siècle et les surdoués, par leur extrême sensibilité, y sont particulièrement exposés. Pour avoir pendant longtemps recueilli leur parole, Monique de Kermadec, psychothérapeute et psychanalyste, est allée au plus près de cette souffrance souvent inavouable. Elle nous invite ici à identifier l'origine de ce sentiment afin de ne plus en souffrir mais, au contraire, d'en faire une force. Car la capacité à être seul est indispensable à la connaissance de soi et donc des autres. Quels sont les liens entre solitude et isolement ? Comment s'exprime cette solitude sous sa forme négative et quelles sont les manifestations de sa souffrance ? Ses causes objectives et ses raisons subjectives ? En répondant à ces questions et à tant d'autres, Monique de Kermadec livre les clés qui permettront à chacun de découvrir les pouvoirs de la solitude afin d'y trouver une source d'épanouissement et de construction personnelle.

---------------------------------------------------------------

[livre] Devenir anorexique. Une approche sociologique  / Muriel DARMON, Auteur . - [S.l.] : La Découverte, 2008 . - 349 p.
Comment devient-on anorexique ? La sociologie a-t-elle quelque chose à dire à ce sujet ? On invoque fréquemment la « dictature de la minceur », les représentations médiatiques du corps féminin, les transformations des comportements alimentaires, pour expliquer la multiplication des cas d'anorexie chez les adolescentes. Plus généralement, l'anorexie est très souvent étudiée à travers les discours médicaux, psychanalytiques ou journalistiques qui détiennent sur ce sujet une sorte de « monopole de la parole légitime ». Muriel Darmon a choisi, au contraire, de se tenir au plus près de l'expérience des personnes concernées par la maladie, de leurs propriétés sociales et culturelles, et s'efforce de reconstituer précisément les conduites et les processus qui font que des adolescentes peuvent en venir à être diagnostiquées comme anorexiques. À partir d'entretiens avec des jeunes filles anorexiques hospitalisées ou non, avec leurs enseignants et avec des adolescentes du même âge, cet ouvrage appréhende l'anorexie du point de vue de ses pratiques : pratiques alimentaires, corporelles, mais aussi scolaires, qui trouvent des conditions de possibilité, nécessaires bien que non suffisantes dans l'origine sociale, le sexe et l'âge des patientes. Dans ce livre qui renouvelle en profondeur l'approche de cette maladie, Muriel Darmon montre que l'anorexie peut être décrite comme un véritable « travail », une entreprise de transformation de soi qui requiert des dispositions spécifiques et qui s'organise en différentes phases composant une « carrière » anorexique, depuis l'engagement dans un régime jusqu'aux effets de l'hospitalisation et à la sortie de la maladie.

---------------------------------------------------------------

[livre] Conflits de familles. Comment sortir des impasses relationnelles entre parents et enfants / Giorgio NARDONE, Auteur ; Emanuela GIANNOTTI, Auteur ; Rita ROCCHI, Auteur . - [S.l.] : Enrick B éditions, 2018 . - 140 p.
L'éducation parentale est l'un des ciments de notre société. Au travers de la famille, chaque parent s'évertue à offrir un cadre structurant à leurs enfants qui leur permettra de trouver leur place dans la société et devenir des adultes épanouis et responsables. Malheureusement certaines règles censées être structurantes peuvent rapidement se transformer en un cadre trop rigide à l'origine de situations conflictuelles à répétition, et dont il est très difficile de s'affranchir. Une fois englués dans des relations difficiles, comment s'en sortir ? Dans cet ouvrage sur les relations familiales, Giorgio Nardone et ses collaborateurs ont réuni le travail de plusieurs années de recherches-interventions auprès de centaines de familles. Il en résulte six modèles de cellules familiales potentiellement générateurs de conflit. Riche de descriptions théoriques et de cas cliniques qui illustrent chacun des modèles, les auteurs présente des stratégies de solutions simples, claires et rapides, parvenant ainsi à briser ces modèles rigides qui peuvent se former au cours d'années de protection et d'obstruction.

---------------------------------------------------------------

[article] Le psychologue clinicien face à la question des identifications dans les situations de souffrances familiales  / Tiffanie DUFETEL-DROUGLAZET, Auteur ; Fanny MAULINO, Auteur . 
Face à la souffrance familiale, comment le professionnel peut-il faire preuve d'empathie sans pour autant se laisser happer par la douleur ou, pour se protéger, tomber dans l'indifférence ? Deux psychologues, travaillant au sein de l'Aide sociale à l'enfance et dans des établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, s'interrogent ici sur cette question de l'identification et sur l'impact de cette confrontation répétée à la souffrance familiale.

in Journal des Psychologues > 360 (septembre 2018) . - 2018 . - 65-71.

---------------------------------------------------------------

[article] L'intervention systémique brève : un manuel thérapeutique  / Claudio CARNEIRO, Auteur ; et al., Auteur . Evaluer l'efficacité d'une thérapie ne devrait pas se limiter à en étudier l'impact sur différentes dimensions pertinentes. En effet, la recherche en psychothérapie insiste sur l'importance de développer des manuels thérapeutiques, afin de décrire ce que les thérapeutes font et donc comprendre ce qui est efficace, ainsi que des protocoles d'adhérence à ces manuels, afin de pouvoir évaluer si les intervenants font effectivement ce qu'ils prétendent faire. Cet article présente le manuel thérapeutique de l'Intervention systémique brève (ISB), un modèle d'intervention en six séances, utilisé dans une consultation pour couples et familles au Département de psychiatrie du CHUV à Lausanne. Ce modèle fait l'objet d'une recherche visant à évaluer son efficacité à court et moyen termes, au moyen de questionnaires remplis par les patients, évaluant différents niveaux :

1) les symptômes individuels, 2) la satisfaction conjugale, 3) la qualité des relations parentales, 4) la qualité des relations coparentales et 5) les relations familiales.

L’Intervention systémique brève (ISB) est un modèle intégratif des principales écoles de thérapie familiale systémique. Pour élaborer le manuel de l'ISB, nous nous sommes basés sur certains principes généraux communs aux différentes approches systémiques. La difficulté d'élaborer un tel manuel thérapeutique intégratif systémique sera discutée.

In Thérapie Familiale, vol. 34, n° 1. - 2013 . - 115-130.

---------------------------------------------------------------

[livre] Une logique des troubles mentaux. Le diagnostic opératoire systémique et statégique (DOSS)  / Jean-Jacques WITTEZAELE, Auteur ; Giorgio NARDONE, Auteur . - [S.l.] : Editions du Seuil, 2016 . - 455 p.
Peut-on découvrir une logique derrière des comportements insensés ?

Tenant compte des découvertes récentes du modèle systémique et stratégique de Palo Alto, les auteurs montrent que celle-ci se fonde sur trois mécanismes d'adaptation élémentaires :

  • l'évitement,
  • le contrôle
  • et la croyance.

En effet, lorsque ces moyens nécessaires pour faire face aux changements continuels de notre environnement se rigidifient, ils génèrent de la souffrance psychique : un évitement trop systématique peut entraîner des conséquences plus pénibles que la situation redoutée (isolement, renoncement, etc.) ; la tentative de contrôle de certains phénomènes (émotions, jugement des autres, etc.) peut conduire à leur exacerbation ; et une croyance anxiogène (« on me veut du mal ») peut engendrer des prophéties autoréalisatrices aux effets dévastateurs. La mise en évidence de ces logiques est d'autant plus innovante qu'elle pose les bases d'un mode de diagnostic original, qui oriente le thérapeute vers des procédures efficaces pour modifier l'équilibre dysfonctionnel identifié. L'intérêt de cet ouvrage est en outre de proposer une nouvelle classification, basée sur les interactions entre l'individu et son milieu, et non plus médicale et basée sur les symptômes, comme le DSM.

---------------------------------------------------------------

[article] François Roustang : la thérapie revue au prisme de l'hypnose / Sylvie LE PELLETIER-BEAUFOND, Auteur . - 
D'abord jésuite, puis psychanalyste, François Roustang est ensuite devenu hypnothérapeute et philosophe. Au cours des années 1990, il fait partie de ceux qui théorisent la pratique de l'hypnose. Cet article revient sur ses travaux, qui définissent l'hypnothérapie comme une «éco-thérapie», et leur apport aux autres formes thérapie.

in Journal des Psychologues > 360 (septembre 2018) . - 72-77

---------------------------------------------------------------

[dossier]  Pourquoi est-il si difficile de changer ? Le quotidien nous ennuie et nous entrave. Nous connaissons la source de nos insatisfactions. Nous voulons changer de lieu, d'amour, de travail et même de manière de voir le monde... Et pourtant, l'inertie a le dessus. Pourquoi ? C'est que nous rencontrons trois obstacles majeurs au changement: l'habitude, la peur et la difficulté de savoir ce que l'on veut vraiment. Ce sont ces trois obstacles que le dossier propose d'enjamber!

in Philosophie Magazine > 115 (decembre 2017 janvier 2018) . - 50-71

---------------------------------------------------------------

Accompagner vers un plus haut niveau de bien-être subjectif : oui, mais comment ?   / Fanny WEYTENS, Auteur . - Sur quelles bases concevoir ses interventions face à la demande d'un patient qui souhaite améliorer son bien-être ? S'appuyant sur le modèle théorique de la régulation des émotions, Fanny Weytens propose ici une classification des différents outils de psychologie positive qui peuvent s'avérer pertinents dans ce type d'accompagnement. La présentation d'un répertoire des stratégies et des pistes d'intervention explorées avec un patient viendra éclairer le propos. 

in Journal des Psychologues > 346 (avril 2017) . - pp 27-32

---------------------------------------------------------------

Se retrouver. Revivre après une épreuve : avec le temps, va, tout s'en va ? Anne-Claire Thérizols. - Le boom de la méditation. Sarah Chiche. - De l'urgence... de ralentir. Audrey Minart. - À vos marques, prêts... « Sportez » ! Audrey Minart. - Vous reprendrez bien un peu de nature ? Audrey Minart. - Ressourçant, thérapeutique, pathogène... Les mille visages du voyage. Audrey Minart. - Prendre une année sabbatique : une bonne idée ? Marc Olano. - Les vertus de la solitude. Entretien avec Alain Delourme

in Le cercle psy > 25 (aout 2017) . - 20- 42

--------------------------------------------------------------- 

[article] Douleur, souffrance et mélancolie  / Claude TAPIA, Auteur .  Quelle différence opérer entre la souffrance psychique et la douleur psychique ? S'appuyant sur de nombreux philosophes et psychanalystes, Michèle Bertrand, auteur d'un ouvrage récent sur la question, établit une différence fondamentale entre ces deux notions, basée sur le dicible et l'indicible et la possibilité d'être en relation avec autrui. En développant les questions de masochisme, de mélancolie, d'états passionnels ou encore les expériences extrêmes, elle nous éclaire sur la douleur psychique qu'elle qualifie dans une perspective spinozienne comme le moment où l'effort de persévérer dans l'être est le plus menacé.


in Journal des Psychologues > 345 (mars 2017) . - 56-60

---------------------------------------------------------------

[livre] La douleur psychique  / Michèle BERTRAND, Auteur . - [S.l.] : L'Harmattan, 2016 . - 159 p. Quelle est la spécificité de la douleur psychique par rapport à la souffrance rencontrée le plus souvent dans une psychanalyse ? Cette dernière peut s'exprimer dans une parole, cherche à donner un sens à ce qui advient, s'inscrit dans la logique du principe de plaisir-déplaisir. La douleur psychique, elle, est un au-delà du principe de plaisir, et n'a ni sens ni parole pour se dire. La douleur révèle une blessure du moi, lieu d'une hémorragie qui se vit en termes de moindre puissance à persévérer dans l'être. Divers symptômes révèlent cette difficulté d'être. Cet ouvrage propose des repères théoriques, des études cliniques et des développements thérapeutiques.

---------------------------------------------------------------

[article] De l'agir destructeur au processus de symbolisation. A propos de la psychothérapie d'un enfant / Aurélie TAINE, Auteur ; Christine CONDAMIN, Auteur . Cet article étudie comment le thérapeute peut accueillir et donner sens aux agirs destructeurs et compulsifs qui se vivent lors de certaines cures d'enfants. Ce besoin d'agirs externalisés semble parfois s'organiser comme une lutte contre une dépression primaire, cherchant à contre-investir un monde psychique terrifiant précocement soumis à un vécu traumatique. L'acte agressif, s'il est entendu comme une souffrance, est aussi une tentative pour trouver une réponse à une angoisse indicible. Il s'agirait alors de créer un environnement thérapeutique métaphorisant les relations précoces afin de sortir de l'indifférenciation primaire et de déployer un processus de symbolisation.

In Cliniques, n° 9. - 2015 . - 96-115.

---------------------------------------------------------------

[article] Scarifications et anorexie : un féminin attaqué / Sarah VIBERT, Auteur ; Manuella DE LUCA, Auteur . Dans le champ des conduites de dépendance, les scarifications et les troubles des conduites alimentaires, en voie d'augmentation permanente, et parfois associées au plan symptomatique, continuent de poser des questions majeures. La prédominance féminine de ces conduites, leur survenue à l'adolescence et la nécessité d'un recours en acte destructeur visant le corps propre interroge notamment les effets traumatiques de la puberté féminine et son rôle de révélateur de fragilités narcissiques restées latentes jusqu'alors, qui font obstacle au « devenir femme » en aliénant ces adolescentes dans des conduites compulsives d'auto-sabotage.

In Le carnet psy, n° 7. - 2014.

---------------------------------------------------------------

[article] La rage d'exister. Survivre, et parfois crier, en attendant peut-être encore de vivre / Dominique BOURDIN, Auteur . Comment entendre le cri qui surgit des actes de violence et d'incivilité, le désir et même la rage d'exister qui tentent de se manifester, à défaut de se faire entendre, pour que la vie ne soit plus seulement une survie ? L'article, au croisement entre souffrance psychique et crise sociale, notamment dans les banlieues populaires, décrit sans complaisance le désarroi actuel, qui reste le plus souvent en deçà de la révolte, et explore les voies possibles pour que chacun puisse accéder à une existence individualisée et à une parole personnelle.

In empan, n° 81. - 2011 . - 109-120.

---------------------------------------------------------------

[livre] Le travail du care  / Pascale MOLINIER, Auteur . - [S.l.] : La Dispute, 2013 . - 221 p. Le care, ou le souci des autres, est une zone de conflits, de tiraillements et de dominations. Celle, notamment, du travail salarié des professionnels du soin et de l'assistance, constitué essentiellement d'un salariat féminin subalterne, surexploité et stigmatisé par son «manque de qualification», et parfois sa couleur de peau : celle, aussi, du travail domestique, toujours inégalement distribué. Or, si on ne pourra jamais évacuer complètement le «sale boulot», il est urgent de penser une transformation politique du travail et de la société en plaçant le care au centre de la réflexion sur le travail. Pascale Molinier renouvelle ses recherches sur les enjeux psychiques du travail et sur les théories et pratiques du care en s'appuyant sur une enquête approfondie de l'activité des pourvoyeuses du care dans une maison de retraite de la région parisienne. Elle analyse notamment les conflits et tensions entre les cadres et les salariées, et montre que l'empathie pour les vieillards ne peut jamais être comprise en dehors de ces conflits pratiques et hiérarchiques. Le livre fait entendre, dans une écriture fluide, accessible et vivante, la voix des travailleuses du care. et les fait dialoguer avec le meilleur de la philosophie morale. Cet ouvrage défend une position singulière, sensible et forte, au sein des débats contemporains autour du care et propose de changer de regard sur le travail, sur le soin et sur la société.

---------------------------------------------------------------

[livre] Ecouter, soigner. La souffrance psychique de l'enfant / Pierre DELION, Auteur . - [S.l.] : Albin Michel, 2013 . - 178 p.
La souffrance psychique n'est pas réservée aux parents. Et il n'est pas nécessaire qu'un enfant soit maltraité pour qu'il souffre. Cette souffrance, Pierre Delion, qui a consacré sa vie à la pédopsychiatrie, l'a vue passer d'une approche asilaire à une approche globale, pluridisciplinaire, utilisant écoute psychothérapique et parfois rééducations et médicaments. Aujourd'hui, il assiste à un inquiétant retour en arrière : il n'est plus question d'écouter, mais de normaliser les comportements. Or, lorsqu'un enfant est en difficulté, pour en déterminer l'origine, qu'elle soit psychologique ou physique, il est indispensable qu'il soit d'abord écouté. Pierre Delion évoque ici tous les enfants qu'il a accueillis depuis trente-cinq ans. Il explique comment aller à leur rencontre, les soigner, et en quoi un travail d'équipe est nécessaire pour offrir une prise en charge institutionnelle de qualité. Un processus menacé de toute part, notamment par des positions intempestives de la HAS (Haute Autorité de Santé). Ce livre est un véritable cri d'alarme sur la régression qui consiste à envisager l'enfant en développement comme un « être neuronal » et non comme un être en relation, un sujet complexe tressé de multiples éléments biologiques, psychologiques et sociaux.

--------------------------------------------------------------- 

[dossier] Le concept de sens en psychologie  . - Modéliser le sens: Quels enjeux scientifiques ? - Psychothérapies et sens de la vie - Les communautés sociales à l'épreuve du sens - Développer le sens du travail pour éviter les crises professionnelles - Quelques pas ensemble... Une proposition d'accompagnement à la réflexion sur le sens - Sens donné à l'école: un nouvel enjeu pour la réussite scolaire ? - Et si la retraite était d'abord une question de sens ?

in Journal des Psychologues > 354 (février 2018) . - 12-53

---------------------------------------------------------------

[dossier] Psychologie positive, faut-il y croire ?  Vers l'inversion de la courbe psy ? Anne-Claire Thérizols. - Sur quoi portent les recherches ? Sophie Viguier-Vinson. - La psychologie positive vue par ses détracteurs. Marc Olano. - Les pouvoirs de la gratitude. Entretien avec Rébecca Shankland. - L'éducation positive en 10 conseils. Héloïse Junier. - La psycho positive peut-elle être thérapeutique ? Sophie Viguier-Vinson. - «Les entreprises humanistes, ça existe ! » Entretien avec Jacques Lecomte. - Méthode Coué, psycho positive : même combat ? Régis Meyran

in Le cercle psy > 23 (février 2017) . - 22-44

---------------------------------------------------------------

[livre] Empathie et manipulations. Les pièges de la compassion  / Serge TISSERON, Auteur . - [S.l.] : Albin Michel, 2017 . - 177 p. Empathie : évocateur d'altruisme, voire d'amour, ce mot a de quoi séduire en ces temps où nous cherchons des raisons d'espérer. Pourtant, l'empathie est menacée, notamment par des manipulations qui en brouillent les enjeux. Ainsi, l'empathie pour la souffrance d'autrui est exploitée à des fins malhonnêtes ; l'idéalisme généreux des adolescents est détourné par des extrémistes ; de nouveaux systèmes économiques exonèrent les acteurs de la maltraitance de leurs responsabilités ; des fabricants d'objets plus ou moins utiles cherchent à détourner notre empathie naturelle à leur profit...  D'où l'alerte lancée par Serge Tisseron, psychanalyste et psychiatre. L'auteur de L'empathie au coeur du jeu social nous invite à réfléchir à nos bonnes intentions et aux pièges auxquels elles peuvent nous conduire. L'empathie peut être un terrain miné, un champ de manipulations et même un terrain de luttes idéologiques.

---------------------------------------------------------------

[dossier] Les pouvoirs de l'empathie  - Inexistant dans la langue française il y a un demi-siècle, le mot « empathie » a surgi du néant. L'empathie a été depuis promue au rang des enjeux humains les plus fondamentaux. La prolifération des publications sur le sujet est un signe qui ne trompe pas. L'empathie est à la mode. Pour les uns, elle serait le fondement même de la morale, de la coopération et de l'attention à autrui, autant dire de l'humanité. Elle est mise aussi en avant pour améliorer les rapports humains : au travail, à l'école, à l'hôpital et même en politique, on invite désormais à se soucier du bien-être d'autrui, à prôner la bienveillance, la sollicitude et la compassion. Mais l'empathie a aussi sa face sombre. Elle est souvent sélective, et donc source d'inégalité. Se pencher sur le sort des uns, c'est oublier celui des autres. Le souci d'autrui conduit parfois à une « fatigue compassionnelle » qu'éprouvent certains personnels de santé. Enfin, l'empathie peut aussi servir à des entreprises de manipulation.

in Sciences humaines > 293 (juin 2017) . - 25-45

---------------------------------------------------------------

[livre] L'empathie psychanalytique / Stefano BOLOGNINI, Auteur . - [S.l.] : Erès, 2006 . - 238 p. « J'ai cherché à explorer le concept d'empathie, et non pas à en exagérer l'importance ni à le promouvoir ; j'ai cherché à comprendre ce qu'entendent par empathie les différents auteurs, puis à proposer d'autres développements sur le sujet. J'ai surtout cherché à démythifier l'acception facile et approximative à laquelle ce terme est communément assimilé : le halo simplificateur, débonnaire, doucereux et confus qui semble le connoter auprès d'une partie de notre culture, parfois encline à le confondre avec l'atmosphère paisible et sirupeuse du 'maternage' sur ordonnance, là où au contraire une empathie authentique demande avant tout, comme nous le verrons, la séparation et la différenciation, l'attention et la capacité de maintenir une pensée théorique opérationnelle. En bref, la capacité de savoir donner un nom aux choses dans de bonnes conditions de contact avec elles : je pense que ceci a intrinsèquement à voir avec la psychanalyse. » Stefano Bolognini s'intéresse depuis vingt ans à l'empathie, l'un des concepts les plus significatifs et les plus débattus dans l'histoire récente de la psychanalyse. Dans ce livre, il retrouve les origines philosophiques de ce concept, puis en parcourt le développement depuis Freud et les premiers analystes pour en proposer une conception originale à partir de son expérience clinique.

---------------------------------------------------------------

Empathie et psychothérapie systémique. Implications théoriques et cliniques / Luigi ONNIS, Auteur. Après avoir proposé une définition et présenté un bref historique du concept de l'empathie, l'auteur évoque les apports scientifiques qui actuellement enrichissent le domaine l'empathie : les travaux issus de la psychologie du développement, qui accordent en particulier de l'importance à l'intersubjectivité, et les apports des neurosciences à propos de la fonction des neurones miroirs. Il ressort que l'empathie est une construction relationnelle qui implique une dimension intersubjective avec des bases émotionnelles et affectives (bien avant une base cognitive) s'exprimant au travers de langages implicites et en particulier corporels. Ces caractéristiques relationnelles de l'empathie s'intègrent parfaitement à la psychothérapie systémique relationnelle laquelle reconnaît la pertinence de la relation intersubjective ; de plus, elle accorde une grande importance à l'utilisation thérapeutique des langages analogiques afin de favoriser les échanges émotionnels entre thérapeutes et familles. Nous décrirons un cas clinique où l'activation de l'empathie au sein d'une famille et entre elle et le thérapeute est favorisée par l'usage de la méthode analogique des Sculptures du Temps Familial. En fin de l'article, nous discuterons également des risques de la surévaluation de l'empathie, en particulier lorsqu'elle est considérée comme un facteur qui, en soi, peut produire un changement.

In Cahiers critiques de thérapies familiale et de pratique de réseaux, n° 56. 2016 . –  253-280.

---------------------------------------------------------------

[article] L'empathie dans le processus psychothérapique : agent, moyen ou condition ?  / Nicolas GEORGIEFF, Auteur. Le terme empathie semble être compris par tous. Or ce concept est au carrefour de la recherche en neurosciences cognitives, de la psychologie du développement, de la clinique psychopathologique et de la pratique psychothérapique.  Il a fait l'objet d'une renaissance dans les neurosciences et en psychopathologie, les deux intérêts se croisant avec des perspectives distinctes. Mécanisme de communication ou de partage interindividuel (de représentations, d'intentions, de pensées, d'émotions), il est une capacité de se mettre à la place de l'autre, dans sa subjectivité mais aussi dans son corps. Contrainte biologique, l'empathie est aussi inconsciente, obligatoire et mécanique, et ce sont ses effets qui nous sont accessibles. Après une reconstitution heuristique du concept, je propose un prolongement des réflexions psychanalytiques en définissant l'empathie comme un mécanisme actif au sein de deux interlocuteurs » ; elle permet par l'auto-empathie la connaissance de soi comme de l'autre ; elle est modulée jusqu'à la désempathie ; elle est le moteur de la transformation réciproque et donc de l'intersubjectivité. Ainsi, la psychopathologie serait un échec de cette transformation intersubjective de l'individu psychique avec l'autre, et la psychothérapie une relance de cette fonction.

In  L'autre, vol. 17, n° 2. - 2016 . - 159-170.

--------------------------------------------------------------- 

[articles] Violences extrêmes. Le sujet de la radicalisation. Dossier.  Pourquoi devient-on violent ? Les réponses sont multiples et complexes : pour exister à titre individuel ou groupal ; pour s'opposer à un ordre établi, vécu comme persécuteur ; pour structurer une vie intérieure mise à mal par des blessures narcissiques ; pour l'agir signifiant ce que le dire ne peut élaborer. Parce que la violence fascine et, parfois, devient un objectif identitaire. Article(s) du dossier : Les jihadistes français diversité des parcours, pluralité des réponses - Radicalité et violence: les voies de l'engagement extrême - Quelques parcours de radicalisation et djihadisme - Analyse processuelle et dimensionnelle du symptôme des radicalisations adolescentes - La figure du terroriste: le regard de ceux qui en sont les victimes - La prévention de la radicalisation en France et ailleurs en Europe. Auteur(s) : Castro Dana, Viaux Jean-Luc, Settoul Elyamine , Estano Nicolas, , Duhamel Cindy, Ledrait Alexandre, Coq Jean-Michel, Dechepy; Tellier Johan

in Journal des Psychologues > 362 (novembre 2018) . - 12-46

[livre] Evaluer le risque de suicide / Jérémie VANDEVOORDE, Auteur . - [S.l.] : Mardaga, 2018 . - 261 p.
Au fil des pages, l'auteur présente une série d'outils inédits sous forme de fiches pratiques que le lecteur pourra utiliser directement dans le cadre de ses consultations ou de ses recherches. Tous ont comme objectifs l'évaluation et l'orientation des patients. Ils sont accompagnés de cas pratiques visant à guider de façon concrète le praticien ou le médecin dans son intervention face au risque de suicide.

---------------------------------------------------------------

[article] Le passage à l'acte  / Philippe JEAMMET, Auteur .  Le point commun à la vulnérabilité aux passages à l'acte, et plus généralement aux troubles du comportement et aux pathologies de l'agir, réside dans l'absence d'un sentiment de sécurité interne suffisant qui permette à ces sujets, confrontés à une situation de conflit et de stress, de faire appel à leurs ressources psychiques internes pour pouvoir différer leur réponse à leurs émotions et avoir un minimum de choix quant à la nature de cette réponse. En l'absence de cette sécurité interne ils sont prisonniers de leurs émotions et en quelque sorte « manipulés » par l'entourage, générateur de ces émotions. Alors qu'ils croient choisir leur réponse en suivant leurs émotions immédiates, ils ne font en fait qu'obéir aux contraintes qu'elles leur imposent. L'auteur propose une sorte de cartographie, un repérage clinique, afin de comprendre les enjeux qui sous-tendent les différentes formes d'agir.
in Cliniques, n° 10. - 2015 . - 72-81.

---------------------------------------------------------------

[article] Les "fonctions suicidaires" : revue de la littérature et perspectives / R. GATELET, Auteur ; P. HARDY, Auteur ; C. BUNGENER, Auteur . Il y a quinze ans, Baechler présentait dans cette même revue sa « théorie stratégique du suicide », développement théorique le plus abouti de l'étude des « fonctions suicidaires ». Nous avons réalisé une revue de la littérature internationale empirique reprenant cette approche. Les suicidants rapportent de façon assez irrégulière leur désir de mourir au moment de leur geste. Ils évoquent, en revanche, la plupart du temps plusieurs autres fonctions pour expliquer leur geste. Les fonctions évoquées sont d'abord intrapersonnelles : un désir de fuite, de s'échapper, d'obtenir un soulagement. Elles sont souvent mêlées à des fonctions interpersonnelles : le désir de faire comprendre son mal-être, de demander de l'aide, de rendre les choses plus faciles pour les autres, tandis que les intentions plus agressives, punitives ou manipulatrices sont moins souvent mentionnées. Des différences en fonction de l'âge et du sexe des sujets apparaissent, mais peu en ce qui concerne l'histoire suicidaire des sujets. Il semble aujourd'hui nécessaire de développer cette approche en France, d'intégrer de nouvelles dimensions, et de proposer des études distinguant plus finement les sujets, notamment en fonction de leur sexe, de leur âge et de leur histoire suicidaire.

In L'encéphale, 38. - 2012 . - 118-125.

--------------------------------------------------------------- 

[article] Le suicide envieux  / Fabrice WILHEM, Auteur. La tristesse éprouvée au spectacle du bonheur d'autrui peut-elle déterminer un suicide ? Est-il légitime, et à quelles conditions, de parler de suicide envieux ? L'envie naît de l'écart entre l'impuissance infantile et la toute-puissance attribuée à la mère, premier idéal du moi de l'infans. Le bonheur des autres ne fait en effet souffrir que dans la mesure où il provoque une blessure d'amour-propre, qui, peu ou prou, réactualise cette blessure orginelle.
in Cités, n 66. . - 2016 . - 77-84.

--------------------------------------------------------------- 

[article] La faible estime de soi est corrélée à l'intentionalité suicidaire indépendamment de la sévérité de la dépression  / J. PERROT, Auteur ; L. VERA, Auteur ; P. GORWOOD, Auteur .  Le suicide est un problème de santé publique majeur et l'estime de soi pourrait y avoir une place déterminante. Notre objectif principal est d'évaluer s'il existe un lien entre l'intentionnalité suicidaire et l'estime de soi, en se focalisant plus spécifiquement sur ses différentes dimensions (générale, familiale, professionnelle et sociale). Notre second objectif est d'étudier le rôle potentiel du syndrome dépressif dans la relation entre estime de soi et risque suicidaire

In L'encéphale, 44. - 2018 . - 122-127.

--------------------------------------------------------------- 

[article] Le geste suicidaire. Confusion entre évaluation du degré de risque et prédiction du passage à l'acte / Frédéric PETER, Auteur . Le suicide est un événement rare, dont la prédiction reste à ce jour impossible. La littérature a repéré de nombreux facteurs de risque, mais, manquant de spécificités, leur valeur clinique demeure pauvre. Or, s'ils permettent d'évaluer le niveau de risque global d'un patient, ils n'ont pas de valeur prédictive à court-terme, une confusion regrettable existant pour de nombreux professionnels entre évaluation et prédiction. Le risque suicidaire est ainsi surévalué en pratique. C'est aussi la pertinence même des variables associées au spectre suicidaire que nous interrogeons, questionnant ainsi l'application rigide de données globales sur des populations cliniquement distinctes : suicidés, suicidaires et suicidants.  Face aux limites du modèle d'évaluation actuel, reposant essentiellement sur des données issues d'études épidémiologiques, nous souhaitons présenter les modélisations théoriques récentes de la crise suicidaire. En effet, celles-ci proposent des données dynamiques, contextuelles, permettant l'articulation d'un niveau de vulnérabilité global et des éléments cliniques permettant une approche phénoménologique du vécu de crise.

In Perspectives psychiatriques, n° 2, vol. 55. - 2016 . - 88-96.

---------------------------------------------------------------

[article] Compréhension de l'acte suicidaire chez les jeunes homosexuels / Anaïs BARRATTINI, Auteur ; Anne-Valérie MAZOYER, Auteur ; Sylvie BOURDET-LOUBERE, Auteur.  Cet article résume une étude qualitative portant sur les liens entre homosexualité et suicide chez des jeunes homosexuels de sexe masculin. L'étude a été réalisée auprès de deux jeunes rencontrés en milieu associatif. Nous avons pu repérer que l'acte suicidaire masquait d'anciens traumas peu intégrés, venant s'inscrire dans un environnement précoce peu étayant.  L'agir suicidaire viendrait soulager, dans ces deux cas, une impasse psychique non élaborable autrement et pourrait avoir valeur de réaménagement psychique, permettant par la suite à ces jeunes d'assumer une identité homosexuelle.

In Enfances & psy, n° 61.  2013 . - 169-178.

---------------------------------------------------------------

[livre] Le suicide. L'affaire de tous. Vers une nouvelle approche. / Suzanne LAMARRE, Auteur . - [S.l.] : Editions de l'homme, 2014 . - 217 p.  Comment aborder la question du suicide avec un membre de notre famille ou de notre entourage qui semble à risque? Doit-on lui cacher notre inquiétude ou, au contraire, lui poser des questions précises? Comment le faire sans aggraver la situation ? Médecin psychiatre de l'Université McGill, Suzanne Lamarre nous livre dans ces pages une nouvelle vision de la problématique du suicide. Elle fait la preuve qu'il ne faut plus se limiter à traiter les comportements suicidaires comme les symptômes d'une maladie mentale, mais comme un moment clé pour réorganiser la vie avec les autres. Des histoires de cas, certaines tristes, d'autres touchantes ou qui se terminent bien, illustrent son propos. Une réflexion essentielle destinée à susciter de nombreuses discussions sur l'approche aux suicidaires et la stigmatisation des troubles mentaux.

---------------------------------------------------------------

[livre] L'amour qui me reste  / Michela MARZANO, Auteur . - [S.l.] : Grasset, 2018 . - 291 p. Il y a des tragédies sans mot et il n'en existe aucun pour désigner un parent qui perd son enfant. Celle-ci se passe à Rome. Le soir où Giada, 25 ans, se suicide, le monde de Daria s'effondre. D'abord figée dans la douleur, cette mère apprend peu à peu à l'apprivoiser, en dialoguant avec sa fille disparue dont elle nous retrace l'histoire. Comment Daria, impatiente, décida d'adopter avec son mari. L'arrivée de Giada bébé, les joies, les mots, la douceur des premières années. La naissance d'un petit frère. L'obsession de Daria d'être une mère parfaite, elle qui ne trouva jamais sa place auprès de la sienne. Son désir de panser les blessures de sa fille, alors que celle-ci finit par découvrir la vérité de ses origines, sans parvenir à retrouver sa mère biologique... Mais l'amour le plus grand peut se révéler impuissant. Puis, grâce à l'aide de son entourage, Daria reprend goût à la vie : elle accepte de participer à des groupes de paroles, ose se confronter à son propre passé, pardonner... et se délester de sa culpabilité. En prêtant sa voix à Daria, Michela Marzano aborde, tout en sensibilité, la maternité, l'adoption, le suicide, le deuil... Ses retranchements, ses obstinations, son désir insatiable d'être aimée, sa peur d'être abandonnée, sont un peu les nôtres, aussi. Ce roman est celui d'une résilience, d'un combat, qui, s'il n'efface pas la perte, nous apprend qu'avec elle, il faut continuer à vivre - sinon mieux, sans illusion: l'espoir renaît parfois de ses cendres.

---------------------------------------------------------------

[livre] Je vais mieux, merci. Vaincre la dépression / Brent WILLIAMS, Auteur ; Korkut OZTEKIN, Illustrateur . - [S.l.] : Tchou, 2018.
"Au mileu de la course de notre vie, Je perdis le véritable chemin, Et je m'égarais dans une forêt obscure." La Divine Comédie, Dante Alighieri, Enfer, Chant I, 1304-1307. Brent Williams, avocat et réalisateur New-Zélandais, nous livre le stupéfiant récit de son voyage au coeur de la dépression, dans un roman graphique au dessin sensible et bouleversant. Il y décrit les étapes de ce long combat : entre le déni, la honte de s'avouer malade et la torpeur physique et mentale, le besoin d'une aide extérieure devient très vite vitale afin de se libérer de ses démons du quotidien. Ce témoignage accessible à tous, grâce aux aquarelles pénétrantes de Korkut Öztekin et sa valeur de guide pratique, nous fait découvrir la dépression au quotidien et les moyens de l'aborder avec sérénité, tout en initiant l'espoir d'un bien-être complet.

---------------------------------------------------------------

[livre] La patiente de la chambre 246. Ma vie en hôpital psychiatrique / Alice LEROY, Auteur . - [S.l.] : La boîte de Pandore, 2018 . - 187 p. Alice est dépressive. Elle souffre aussi de troubles alimentaires, d'automutilation et de cleptomanie depuis toujours. Dans ce livre, elle décrit ses nombreuses hospitalisations en clinique psychiatrique. Avec un humour noir, elle raconte son quotidien entre les murs protecteurs de l'hôpital, ses rencontres avec les autres « fous », la lutte entre le désir de mourir et la volonté de vivre, les passages en salle d'isolement, les traitements, les discussions avec le personnel, les anecdotes loufoques ou joyeuses du « monde de la folie »...

---------------------------------------------------------------

[livre] Ce qui n'a pas de nom / Piedad BONNETT, Auteur . - [S.l.] : Métailié, 2017 . - 127 p. Dans ce court récit, Piedad Bonnett raconte à la première personne le suicide de son fils Daniel, vingt-huit ans, qui s'est jeté du toit de son immeuble à New York. Huit ans plus tôt, on l'avait diagnostiqué schizophrène. Dans un milieu bourgeois, corseté par des conventions en tout genre, il n'est pas de bon ton de parler crûment de la mort et de la folie ; c'est pourtant ce que fait l'auteur, dans une langue sobre et sans effets de manche, avec une sincérité bouleversante. Elle raconte l'incrédulité à l'annonce du suicide, le besoin désespéré de trouver des traces d'une vie personnelle, un journal, des écrits, les étapes de la mort occidentale, mais aussi et surtout le combat inégal d'un jeune homme (et de ses parents) contre la folie qui le cerne. Une plongée dans la douleur qui ne verse jamais dans l'apitoiement ou l'impudeur : l'écrivain n'a que les mots pour dire l'absence, pour contrer l'absence, pour continuer à vivre.
---------------------------------------------------------------

[livre]  Lettres de suicide  / Simon CRITCHLEY, Auteur . - [S.l.] : Max Milo editions, 2017 . - 128 p + Postface : Du suicide par David Hume. Le suicide a été vanté dans l'Antiquité gréco-latine comme un geste d'honneur (mieux vaut une mort digne qu'une vie infâme) avant d'être condamné par les religions ou d'être vu comme une pathologie par la psychiatrie. Simon Critchley parcourt sans jugement les histoires de suicides, de Sénèque à Kurt Cobain, et démonte les arguments moraux et théologiques selon lesquels un individu n'a pas le droit de disposer de sa vie. Mais inversement il critique l'individualisme qui prétend que chacun est l'exclusif propriétaire de soi-même.  Simon Critchley bâtit sa réflexion sur les lettres laissées par les disparus, et qui font du suicide une adresse aux autres et obligent à interroger le sens de toute vie.

---------------------------------------------------------------

[livre] Un fauve / Enguerrand GUEPY, Auteur . - [S.l.] : Rocher, 2016 . - 190 p. Dix ans qu'il attend ce moment, des mois qu'il se prépare, s'impose un régime draconien, s'entraîne, ne boit plus une goutte d'alcool, ne se drogue plus. Il est à quelques heures d'entrer sur le plateau de tournage, d'incarner Marcel Cerdan sous la direction de Claude Lelouch.  Dans le taxi qui le conduit aux Champs-Élysées, l'acteur pourtant à son firmament vacille, doute. Il a peur de ne pas être à la hauteur. Des souvenirs refont surface, le spleen l'envahit. Hanté par ses frustrations, sa paranoïa, sa quête insatiable de reconnaissance, ce fauve en réalité si vulnérable, cet écorché vif, parviendra-t-il à faire taire ses démons ? On a beau connaître la fin, et s'en rapprocher inexorablement comme dans toute tragédie, l'action ne dépasse pas « une révolution de soleil », la fascination reste intacte et l'on continue d'espérer. Un roman haletant qui nous plonge dans les états d'âme de l'indomptable Patrick Dewaere tout en cultivant sa légende et son mystère.

[livre] Les émotions au travail  / Aurélie JEANTET, Auteur . - [S.l.] : CNRS éditions, 2018 . - 321 p.
Comment penser nos émotions dans la vie professionnelle ? Question délicate entre toutes tant le champ du travail se veut ordonné, rationnel, balisé. Et pourtant, le travail sollicite de manière vive la subjectivité, le corps et les affects. Chacun y cherche du plaisir, des échos sensibles à ce qu'il est, à ce en quoi il croit. Parallèlement, les dimensions de contrainte et d'exploitation y sont omniprésentes et de plus en plus intrusives, allant chercher du côté de l'intime dans le but de mobiliser, d'obtenir toujours plus de chacun. Instrumentalisation et déni des émotions, paradoxalement, cohabitent, générant une souffrance au travail qui semble croître dans tous les secteurs. L'idéal de maîtrise insinue qu'une bonne " gestion " des émotions serait la solution, et le management et la communication organisationnelle y contribuent d'ailleurs en mettant l'accent sur les émotions " positives ". Mais, tout en étant socialement construites, les émotions sont fondamentalement marquées du sceau de l'imprévisibilité. Elles ne peuvent être un simple " rouage " pour produire plus et mieux : elles introduisent un " grain de sable " qui vient parfois gripper la machinerie, pour le meilleur et pour le pire. L'attention aux émotions apparaît comme une manière de se relier aux autres, au monde et à soi, en se recentrant sur ce qui compte. Elle peut alors être pensée comme une forme de résistance et une voie d'émancipation.

---------------------------------------------------------------

[article] L'acte suicidaire, un destin possible de la souffrance au travail  / Raphaele GOUJAT, Auteur . Cet article propose d'envisager l'acte suicidaire comme un destin possible de la souffrance au travail. Armature essentielle dans la construction de l'individu, le travail engage la subjectivité tout entière ; il constitue une voie sublimatoire sur le plan pulsionnel grâce à la reconnaissance symbolique et le rattrapage de failles narcissiques et objectales qu'il permet. L'échec de cette sublimation, lié à des modalités d'organisations du travail délétères telles que la néo-taylorisation et la pression de la performance individuelle, constituerait une voie d'accès vers le passage à l'acte suicidaire, en venant rompre un investissement spécifique de l'idéal du moi où idéal et réalité se confondent. 

In Information Psychiatrique, n 6, vol 92. - 2016 . - 448-452.

---------------------------------------------------------------

[livre] Travail : la parole aux "suicidants"  / Marie-Odile CAGNAC, Auteur . - [S.l.] : Edilivre, 2017 . - 208 p. Parce que le suicide est un acte personnel, que les suicidés n'ont plus de voix, que les chercheurs ont des postures cliniques et des opinions divergentes, la pensée suicidaire liée au travail est un sujet à la fois sensible et complexe notamment parce que l'imputabilité au travail est difficile à établir. Par un questionnement progressif, nous tenterons de comprendre ce qui peut amener un salarié à devenir un « suicidant » au travail, c'est-à-dire une personne ayant pensé au suicide, ou tenté de mettre fin à ses jours, en raison de son contexte professionnel. Que se passe-t-il dans cet interstice : entre la pensée et l'acte ? Nous verrons qu'en France le travail demeure pour la majorité des personnes un socle existentiel. Néanmoins, exerce-t-il encore un rôle de protection ? Quelles sont les principales transformations survenues depuis les années 70-80 et la décennie 2000 dates des « vagues » de suicides médiatisés, dans des grandes entreprises françaises ? Même si la souffrance physique demeure et que la souffrance psychique est en augmentation, il apparaît qu'elles n'entraînent pas nécessairement des pensées suicidaires et des suicides. Alors, qui sont ces « suicidants » au travail et comment le deviennent-ils ? Quelles seraient les pistes de réflexion en matière de prévention ?