aller au contenu

Le Centre de Prévention du Suicide dans l'émission "C'est pas tous les jours dimanche"

Nous vous proposons de revoir le segment de l’émission "C'est pas tous les jours dimanche" sur RTL TVI consacré à la problématique de la dépression et du suicide chez les belges (à partir de la première minute). Nicolas Miest, psychologue au Centre de Prévention du Suicide, spécialisé dans l’accompagnement de la crise et du deuil, y était invité.
Comme il l’a exprimé lors de l’émission, le suicide ne s’explique pas par une cause unique. Il est multifactoriel. On parle dès lors de facteurs de risque. Les témoins de l’émission en ont d’ailleurs détaillé deux : la perte de travail et la perte financière. Il en existe d’autres, comme l’isolement, le manque de soutien social, les barrières pour accéder aux soins de santé, etc.

Le rôle de la prévention du suicide est de réduire ces facteurs de risque et d’augmenter les facteurs de protection en faisant en sorte que la personne ait, entre autres, un soutien dans la recherche d’aide, un accès réduit aux moyens létaux, des soins cliniques efficaces pour accompagner les personnes en souffrance, etc.

La prévention du suicide doit également tenter de briser le tabou qui existe encore autour de la santé mentale en sensibilisant la population à la thématique. En Belgique, la fragmentation du pays ne nous facilite pas la tâche, d’où l’importance de travailler en réseau. C’est ensemble que nous pouvons prévenir le suicide !

En Belgique francophone, le Centre de Prévention du Suicide reconnaît la souffrance des personnes en crise suicidaire et leur propose une écoute sans jugement à travers :
- La ligne d’écoute 0800 32 123 : elle est gratuite, anonyme et disponible 24h/24. Nos bénévoles accueillent la souffrance des citoyen·ne·s pour qu’elle devienne plus supportable et plus gérable.
- La Cellule d’Intervention Psychologique de Crise : elle propose un soutien psychosocial gratuit de la personne en crise suicidaire et de son entourage. Pour obtenir un rendez-vous, contactez le 02 650 08 69.

Face à une souffrance parfois difficile à supporter et qui demande une attention particulière à l’autre, nous insistons sur l’importance de ne pas rester seul·e. Si vous ou une personne que vous connaissez traversez une période difficile, contactez-nous !