aller au contenu

La prévention du suicide dans les médias

Nous connaissons l'influence des médias sur les idées et croyances des personnes ; d'où l'importance de parler de la prévention du suicide en examinant les idées reçues et en discutant des services proposés par le Centre de Prévention du Suicide.

On nous associe très souvent à notre ligne d’écoute (0800 32 123) mais on ne sait pas toujours comment nos bénévoles fonctionnent ou ce que leur bénévolat leur apporte. Parallèlement à la ligne d’écoute, un travail important est réalisé par les psychologues du Centre qui reçoivent des patients en crise suicidaire ou endeuillés après suicide.

Ce petit focus médiatique permet donc d’y voir plus clair.

Merci à Vice Belgique et VivaCité de nous donner la possibilité de nous exprimer sur ce sujet si important !

 

FOCUS MÉDIATIQUE : LIGNE D'ÉCOUTE (0800 32 123)

Leur réel besoin, c’est de trouver une écoute, un lieu pour pouvoir dire et partager leurs souffrances.

Xavier (nom d'emprunt), bénévole sur la ligne d'écoute

Envie de savoir comment on devient bénévole pour la ligne d’écoute du Centre de Prévention du Suicide ? Alors cette interview de Xavier (nom d’emprunt) vous éclairera sur le parcours des bénévoles qui répondent chaque jour à des appels de personnes en souffrance. Comme le dit si bien Xavier, ils sont en quelque sorte "une parenthèse dans la détresse à un moment où la personne peut déverser et s'entendre dire ce qui, par moments, est impensable". Ils écoutent sans jugement, ce qui fait du bien !

Vous pouvez devenir bénévole vous aussi ! Le Centre est toujours à la recherche de bénévoles. N'hésitez pas à contacter notre secrétariat Bénévolat via benevolat@preventionsuicide.be ou 02 640 51 56.

 

FOCUS MÉDIATIQUE : CONSULTATIONS

Une personne qui peut en parler, c'est une personne dont la souffrance est entendue.

Hélène Neczyporenko, psychologue au Centre de Prévention du Suicide

Hélène Neczyporenko est psychologue au Centre de Prévention du Suicide où elle reçoit et accueille des patients en crise suicidaire. Elle est interviewée par Sylvie Honoré pour VivaCité dans le cadre d'une semaine consacrée au deuil vu autrement. 

Pour se faire une idée concrète des services proposés par le Centre, on vous propose un petit résumé : 

  • Consultations en cas de crise suicidaire

Si vous êtes en crise suicidaire ou que vous connaissez une personne en crise suicidaire, n'hésitez pas à nous contacter via le 02 650 08 69 afin de prendre rendez-vous pour une consultation gratuite.

  • Consultations en cas de deuil après le suicide d'un proche

Pour accompagner chaque personne dans le difficile processus de deuil après suicide, le Centre de Prévention du Suicide propose un accompagnement individuel, familial et/ou des groupes de parole.

  • Collaborations avec le secteur psycho-médico-social

Le Centre travaille en collaboration avec différents acteurs du secteur psycho-médico-social. Si vous êtes face à une personne en crise suicidaire et que vous souhaitez obtenir un avis ou une recommandation, nos psychologues répondront à vos questions via le 0491 37 06 72.