aller au contenu

Chiffres Monde

Une personne met fin à ses jours toutes les 40 secondes. Aucun pays n'est épargné. Ainsi, 800 000 personnes se donnent la mort à travers le monde chaque année.

Ces chiffres datant de 2012 sont présentés dans le rapport de l'Organisation Mondiale de la Santé sur la prévention du suicide, publié en septembre 2014. Ce document rassemble les connaissances acquises dans le domaine et a pour objectif d’encourager les pays à développer ou renforcer leurs stratégies globales de prévention du suicide.
http://www.who.int/mental_health/suicide-prevention/world_report_2014/fr/

L'OMS souhaite prévenir le suicide en adoptant des mesures efficaces comme en restreignant l'accès aux moyens de mettre fins à ses jours et en formant les personnels de santé.
Téléchargez l'infographie de l'OMS sur le suicide: http://www.who.int/mental_health/suicide-prevention/suicide-infographic-fr.pdf?ua=1

 Tous les pays touchés

Le suicide fait davantage de victimes que la guerre ou les catastrophes naturelles et concerne le monde entier, avec toutefois de fortes disparités.

Si l'on considère les chiffres absolus, il est cependant frappant de constater qu'un quart de tous les suicides du monde se produisent dans deux pays seulement : la Chine et l'Inde, ce qui reflète la taille de leurs populations respectives. La Chine compte à elle seule 20 % des suicides mondiaux.

Tous les âges concernés

Au cours des 45 dernières années, les taux de suicide ont augmenté globalement de 60 % à l'échelle mondiale. Jusqu'à tout récemment, le suicide était prédominant chez les personnes âgées, mais il est maintenant prédominant chez les personnes plus jeunes, dans un tiers des pays, à la fois dans les pays développés et dans les pays en développement. Le suicide figure parmi les trois principales causes de décès chez les personnes âgées de 15 à 44 ans dans certains pays, et est la deuxième cause de décès dans le groupe d'âge des 15-29 ans.

On peut noter aussi la prédominance des taux de suicide des hommes sur les femmes. La seule exception est trouvée en Chine rurale où les taux des femmes sont en moyenne 1,3 fois plus élevés que ceux des hommes.

Des chiffres sous-estimés…

Chaque fois que des chiffres sur le suicide sont présentés, leur fiabilité est toujours mise en question, selon l'argument que dans beaucoup de pays - et pour plusieurs raisons - le suicide est caché et que les chiffres réels doivent être beaucoup plus élevés. Ce point est effectivement reconnu par l'OMS, ce qui renforce la gravité des statistiques présentées.

Une autre question fréquemment soulevée se rapporte à la comparabilité des données entre les pays. Les statistiques sont issues d'un document de l'OMS ("Figures ans Facts about suicide"), qui présente les chiffres officiels mis à la disposition par ses états membres. Chiffres basés sur de réels certificats de décès, signés par le personnel légalement autorisé. Tous les suicides n'y sont évidemment pas recensés comme tels.