aller au contenu

Nos valeurs

Le Centre de Prévention du Suicide est une ASBL conçue comme un lieu spécialement qualifié pour aborder le problème du suicide.

Les différentes actions de prévention menées depuis 1970 reposent sur une série de principes éthiques qui sous-tendent notre façon d'appréhender le phénomène suicidaire et d'élaborer des programmes de prévention.

1.  Le suicide est un comportement

Le suicide ne peut se résumer au seul passage à l'acte. Il est le plus souvent l'aboutissement d'un processus long et complexe au cours duquel l'individu a essayé, par tous les moyens, de trouver une issue à sa souffrance.

2.  Le suicide est déterminé à la fois par des facteurs de détresse individuelle et des composantes sociales

Les comportements suicidaires sont déterminés par plusieurs facteurs en constante évolution. Il s'agit d'une étiologie multi-causale où les éléments biologiques, psychologiques, sociaux et culturels se présentent dans un système dynamique d'influences réciproques.

3.  La prévention du suicide est l'affaire de tous

Chacun peut, de sa place, être acteur de prévention : au quotidien, dans ses relations avec son entourage, avec les moyens dont il dispose, tout en respectant ses propres limites.

4.  La prévention du suicide nécessite une approche individuelle et sociale

Une prévention du suicide est possible à la fois en aidant l'individu suicidaire et en proposant une réflexion sur les conditions de vie dans l'environnement.

5.  Cette prévention s'inscrit entre interventionnisme et laisser-faire

Le passage à l'acte suicidaire pose la question du libre arbitre. Si le suicide n'est en aucun cas une fatalité, il ne s'agit pas non plus de croire que l'on peut imposer la vie. C'est dans cet espace, parfois extrêmement ténu et fragile, que doit s'inscrire toute prévention du suicide.

 
 .

Accéder aux autres points de la charte éthique :

Télécharger la charte éthique en document pdf :