aller au contenu
Pas dans le sable.

Formation à l'écoute

L'écoute et les formations ont lieu au Centre de Prévention du Suicide à Bruxelles

La ligne d'écoute vise à offrir à toute personne: 

- un accueil et une reconnaissance de sa souffrance 

- une clarification de la situation

- une prise de recul qui contribue à apporter de l'apaisement 

La formation et l’expérience de l’écoute développent des compétences précieuses tant au niveau personnel que professionnel.

Modalités d'inscription:

1- Participer à une information en groupe (02 640 51 56)

2- Remplir un questionnaire 

3- Après sélection, les candidats entrent dans un processus de formation qui les prépare à écouter sur la ligne (3.5h/semaine pendant 3 mois)

Objectifs de la formation:

L'appropriation de notions de base en matière de suicide en lien avec la spécificité de l'écoute des personnes en crise suicidaire (1 journée) 

Un apprentissage centré sur la pratique (mises en situation, exercices, échanges, jeux de rôle). L'analyse et le développement des capacités d'écoute, des ressources émotionnelles et relationnelles de chacun, permet de conscientiser son expérience et de découvrir les richesses et les limites de l'écoute.

Préparation des écoutants à accueillir chaque appel de façon unique et adaptée tout en respectant les valeurs de non-jugement, de tolérance et de respect.

Les écoutants sont formés et supervisés tout au long de leur engagement au Centre.

Témoignage

"Cette formation m'a permis de me centrer vraiment sur l'autre avec ses différences, sa sensibilité propre et ce qu'il dit de son vécu"

Dounia, 39 ans, assistante administrative
Témoignage

"J'ai appris comment créer un espace d'accueil privilégié, en restant attentif à me respecter moi dans mes émotions. J'ai aussi pu apprivoiser la question du suicide dans toute sa complexité."

Alexei, 58 ans, antiquaire
Témoignage

" Les mises en situation, les jeux de rôle, l'accompagnement des formateurs, l'ambiance du groupe... des conditions d'apprentissage positives et sécurisantes."

Sophie, 22 ans, étudiante en journalisme