aller au contenu
Centre de prévention du Suicide

Les « Journées » de 2008

 

Mardi 29 janvier à 20h00

Conférence : "Pourquoi l'organisation managériale rend malade ?"

Par Vincent de Gaulejac

Les évolutions technologiques et managériales pourraient libérer l'homme du travail. Elles semblent au contraire le mettre sous pression. Si elles allègent la pénibilité physique, elles accroissent la pression psychique. Un ouvrier gagnait moins de soixante dollars par mois au milieu du 19ème siècle. Il en gagne aujourd'hui vingt à trente fois plus en travaillant deux fois moins... Ces gains de temps et d'argent ont été rendus possible par un formidable accroissement de la productivité du travail. Tout se passe comme si ce que l'homme gagne en temps, il le paye en intensité, ce qu'il gagne en autonomie, il le paye en implication.
D'où une pression, par le temps, par les résultats, mais aussi par la peur. Elle engendre un stress structurel, une culture du harcèlement contre lequel il est difficile de se défendre car les souffrances engendrées, comme la dépression, l'épuisement professionnel et l'addiction au travail, doivent rester cachées.

Vincent de Gaulejac, Professeur de sociologie à l'Université Paris-Diderot, Directeur du Laboratoire de Changement Social et membre fondateur de l'Institut International de Sociologie Clinique, est l'auteur de plusieurs ouvrages traitant de l'évolution des modes de gestion et de la souffrance au travail, notamment « La société malade de la gestion » (Seuil, Paris, 2005) et « Le coût de l'excellence » (Seuil, Paris, 1991- réédit. 2001).

Si vous êtes intéressé(e) par la version audio de la conférence, celle-ci est disponible au prix de 5 euros auprès du secrétariat au 02/650.08.69.

 .
 

Mercredi 30 janvier à 20h00

« Le suicide, parlons-en ?! »

Rencontre-échange avec des professionnels locaux de la prévention

Les rencontres entre le grand public et des professionnels locaux de la prévention se sont tenues simultanément à Bruxelles, à Wavre, à Charleroi et à Bertrix. Elles sont ouvertes à tous.

L'objectif : parler sans tabou du suicide et de sa prévention.

Cette soirée est l'occasion, pour toute personne qui le désire, d'échanger ses questions, ses réflexions, ses expériences, avec des professionnels locaux de la prévention, et de les interpeller sur cette problématique délicate qu'est le suicide. Chacun viendra avec ses questions, ses réflexions, son vécu personnel.

A Bruxelles, Un extrait théâtral de la pièce « Le Pont » de l'auteur belge Laurent Van Wetter introduira la rencontre.  Les extraits sont joués et mis en scène par deux comédiens, dont l'auteur.

« Les gens qui prennent parfois le temps de se taper une bonne déprime me sont plutôt sympathiques. »
« Le Pont montre la rencontre de deux personnages qui déclarent vouloir se jeter dans le canal.  Sont-ils sincères ou non ? Peu importe.  Si quelqu'un me disait : « Je vais me tuer » avec un verre d'eau dans une main et une boîte d'aspirine dans l'autre, je le prendrais au sérieux.  Non pas que je croie en ses chances de succès, mais parce qu'il m'indique qu'il veut vivre autrement, et qu'il est prêt à commettre quelques absurdités pour y parvenir. »
(Extraits de l'interview de Laurent Van Wetter pour Scène Magazine)

Laurent Van Wetter est comédien et auteur de plusieurs pièces de théâtre. Sa première pièce, Le Pont, une comédie, a reçu le prix de l'Union des Artistes et le prix SACD-Lansman lors de sa création, en 2000, par le Bang-Bang Théâtre, et a ensuite été jouée en France, en Suisse et à Montréal. La plupart de ses écrits de théâtre sont édités aux éditions Lansman.

Dans les autres lieux, la rencontre sera introduite par des courts-métrages, une conférence, ou un conte.

Bruxelles :

Espace Senghor, 366 chaussée de Wavre (piétonnier - place Jourdan) à 1040 Bruxelles
Infos : Centre de Prévention du Suicide, 02/650 08 69 ou

Wavre :  

Hôtel du Gouverneur (salle de réception), 61 chée de Bruxelles à 1300 Wavre
Infos : Aurélie Roolant, Service Prévention Suicide de l'ISBW, 0473/34 00 91 ou

Charleroi :

Cinéma Le Parc, 58 rue de Montigny à 6000 Charleroi
Infos : Delphine Ghys, Infor Familles Charleroi - Service Education Permanente, 071/33 17 62 et sur

Bertrix :

Centre Universitaire Provincial "La Clairière", 100 route des Ardoisières à 6880 Bertrix
Infos et réservations : Christelle Ledent, CUP "La Clairière", 061/221 711

 .
 

Jeudi 31 janvier à 16h00

« Le suicide, parlons-en ?! », Rencontre-échange avec des professionnels de la prévention à Namur

suivie de l'inauguration du nouveau centre de prévention du suicide à Namur « Un pass dans l'impasse » en présence du Dr. Xavier Pommereau (France)

La rencontre grand public « Le suicide parlons-en ?! » a eu lieu à Namur le jeudi 31 janvier.

L'objectif de la rencontre grand public reste le même : parler sans tabou du suicide et de sa prévention.  Chacun viendra avec ses questions, ses réflexions, son vécu personnel.

Comme à Bruxelles, la veille, la rencontre sera introduite par jeu de scène : deux comédiens viendront jouer un extrait de la pièce « Le Pont » de l'auteur belge Laurent Van Wetter.

La rencontre fut suivie de l'inauguration du nouveau service de prévention du suicide de Namur : « Un pass dans l'impasse », mis en place par une asbl de la Mutualité Socialiste de Namur (MJT Espace Jeunes) en collaboration avec le Centre de Prévention du Suicide et sous le parrainage du Dr. Xavier Pommereau, psychiatre et directeur du Centre Abadie de Bordeaux (France).

Un cocktail dînatoire clôturera la rencontre.