aller au contenu
Centre de prévention du Suicide

10 septembre 2014 - Journée Mondiale de Prévention du Suicide

Le Centre de Prévention du Suicide organise une journée de conférences sur le thème de la souffrance au travail

Actuellement, la souffrance au travail fait beaucoup parler d'elle.

Les travailleurs engagent leur santé pour le meilleur mais aussi trop souvent pour le pire.

Cette souffrance trouve sa principale origine dans les changements d'organisation du travail (comme la pression exercée constamment sur les travailleurs, le système managérial de concurrence entre collègues ou la disparition des solidarités au sein des équipes de travail) mais aussi dans les changements apportés aux outils de gestion des ressources humaines (comme l'évaluation individuelle ou le contrôle de l'utilisation qui est faite de la vie du travailleur).

Face à cette individualisation, le salarié n'arrive plus à surmonter cette souffrance au travail.

Fatigue, maux de tête, maux de ventre, stress, insomnies, dépression, anxiété, usages de psychotropes, alcoolisation, ... sont de nombreuses conséquences de cette souffrance chez les travailleurs. De plus, les troubles musculo-squelettiques, ne touchant autrefois que les travailleurs des organisations industrielles « taylorisées », s'étendent aujourd'hui à de nouvelles catégories de personnels que rien ne semblait devoir exposer à ce type de symptômes. Enfin, ce mal-être au travail mène certains salariés à des tentatives de suicide, entraînant parfois des décès.
Les conséquences du mal-être au travail peuvent donc être extrêmes.

Tous les responsables confondus, syndicats et directions, sont surpris et débordés face à ces nouvelles atteintes à la santé. Leur désarroi face à ces pathologies, physiques ou psychiques, explique la demande sociale croissante sur le thème de « la souffrance au travail ».

Comment combattre l'apparition de ces pathologies ? Les organisations devraient-elles aider leurs salariés à mieux gérer le stress ? Devraient-elles remotiver leurs salariés ? Faut-il reconsidérer les pratiques de gestion actuelles ? Faut-il revoir les méthodes de management ? Quelles conditions de l'avènement du bien-être au travail peut-on mettre en place ? Qu'entend-on par « plaisir » ? ...

Il faut également remettre en questions le monde social du travail : l'entraide, la solidarité, le vivre ensemble, la prévenance. C'est l'essence même de la prévention.

Afin de tenter d'apporter certaines réponses à ces questionnements, le Centre de Prévention du Suicide organise, lors de cette Journée Mondiale, des conférences ainsi qu'un débat autour du thème de « la souffrance au travail ».

Le Centre se propose d'ouvrir les discussions et réflexions non pas tant aux seuls salariés mais bien aussi aux professions indépendantes et aux chômeurs (proportionnellement plus touchés encore par les passages à l'acte suicidaires).

L'angle d'approche privilégié sera de se pencher sur les facteurs liés à l'organisation et non sur les facteurs individuels. En effet, nous soutenons l'idée qu'il s'agit d'intervenir de façon collective en menant une action préventive organisationnelle et managériale avant tout. Tout ceci, sans faire l'impasse sur une analyse plus globale du système économique et social dans lequel nous évoluons.

Le 10 septembre 2014, nous aurons le plaisir d'accueillir trois intervenants : Mr Jean Blairon, Mr Pascal Chabot et Mr Thomas Périlleux. Ils nous apporteront leurs différentes visions de « la souffrance au travail ». Ensuite, lorsque les conférences seront terminées, le public aura la chance d'échanger leur avis et de débattre sur le sujet avec nos orateurs.

Programme de la journée du 10 septembre

08h30: Accueil

09h00: Introduction de la journée - Conférence de presse

09h15: Allocution par les Ministres de la Santé et de l'Emploi (sous réserve)

09h40: « Burn-out et sens du travail », par Mr Pascal Chabot, Philosophe, Professeur à l'IHECS et Auteur.

10h20 : « Malaise(s) au travail. Clinique et critique », par Mr Thomas Périlleux, sociologue, Professeur à l'UCL, Chercheur au CriDIS et Membre associé au CITES (Clinique du travail, Liège).

11h00: Pause café

11h20: « Le travail comme monde, face à la désubjectivation », par Mr Jean Blairon, Philosophe, Directeur de l'asbl R.T.A. (Réalisation Téléformation Animation, Namur) et Auteur.

12h00: Pause déjeuner

13h30: Table ronde réunissant les trois intervenants de la matinée - Débat animé par Mr David Lallemand, journaliste.

15h30: Synthèse de la journée

16h00: Drink