aller au contenu
Centre de prévention du Suicide

Postvention

Un soutien aux personnes et aux organisations confrontées au suicide

Bien qu'individuel, le passage à l'acte suicidaire d'une personne ébranle son tissu relationnel de façon plus ou moins étendue et touche bien plus de personnes que ses seuls proches. Ainsi, si toute collectivité est susceptible d'être confrontée un jour à un comportement suicidaire, voire à un décès par suicide,  les institutions n'envisagent encore cette probabilité que trop rarement.

Notre pratique d'intervention institutionnelle nous indique que la confrontation au suicide survient le plus souvent brutalement, sans qu'on y soit préparé, et sans qu'on ait pu anticiper ses effets.

Cette confrontation à l'acte suicidaire accule à se mobiliser dans un climat émotionnel intense, fait d'insécurité et de complexités multiples : on voudrait pouvoir réagir et agir juste, alors que l'on est tenaillé par un flot de questions sans réponse et de sentiments inconfortables, voire de ressentiments.  Par ailleurs, si la mobilisation se fait dans l'urgence, le risque est grand de voir s'exacerber les zones de tension qui se révèlent parfois explicitement à cette occasion.

A partir de ces constatations et de nos réflexions, le Centre de Prévention du Suicide propose à tout qui est confronté à la question du suicide, un soutien individuel et collectif sous forme des services suivants:

  • un temps d'arrêt pour faire le point et penser les interventions avant de les agir, avec toutes les personnes concernées ;
  • un service ressource disponible aux questions des professionnels dans la continuité ;
  • des interventions sur site pour les personnes concernées ;
  • des supervisions individuelles ;
  • des supervisions d'équipe ;
  • ...

Notons que le Centre de Prévention du Suicide peut intervenir également quand le comportement d'un membre de la communauté met à mal le cours du quotidien, par exemple les conduites dites d'automutilation chez des adolescents, avec parfois des phénomènes de « contagion » sur d'autres jeunes qui inquiètent beaucoup les adultes et créent un climat délétère.

Il s'agit souvent aussi de permettre à celui ou à ceux qui assument l'autorité de se ressaisir et à chacun de reprendre sa place, dans les limites de sa fonction.  Enfin, il s'agit de réfléchir ensemble à ce qu'aider veut dire.

De même, quand il s'agit d'un décès par suicide, le climat de l'intervention est souvent très différent, chacun et nous-mêmes sommes face à l'irréversibilité du drame. Une équipe peut avoir besoin d'un accompagnement ponctuel, une autre d'un tiers pour penser les actes à poser, les formalités à assumer, sous le poids du deuil.

Pour toute demande d'intervention, prendre contact avec le secrétariat au 02 650 08 69